Le maire Bruno Macé à la fête de Norouz avec la Résistance iranienne à Tirana

0
Le maire Bruno Macé à la fête de Norouz avec la Résistance iranienne à Tirana

Bruno Macé, maire de Villiers Adam, participait le 20 mars dernier à la cérémonie du Nouvel An iranien en présence des membres de la Résistance iranienne en Albanie.

Aux côtés de Jean-Pierre Muller, élu du conseil provincial du Val d’Oise, Maryam Radjavi, présidente-élue de la Résistance iranienne, le révérend George Frendo, archevêque de Tirana, Elona Gjebrea, ministre adjoint de l’Intérieur albanais, Pandeli Majko, ancien Premier ministre albanais et David Muniz, ambassadeur américain adjoint en Albanie, les participant ont souhaité que la nouvelle année soit celle de la rupture des chaînes de la dictature religieuse au pouvoir en Iran.

Dans son intervention, le maire Bruno Macé, grand ami du peuple iranien, a déclaré : « C’est un très grand moment d’émotion. Nous sommes réunis pour cette fête de Norouz, et donc je vous souhaite à tous, et à toutes, une joyeuse année pour cette année qui vient.
Il est habituel de se souhaiter des bonnes choses en ces débuts de chaque année et depuis 2008, que je vous accompagne après mon élection, j’ai assisté à un certain nombre de fêtes, de conférences, de réunions où on devait constater des choses plutôt difficiles. Il y avait malgré tout, des victoires et lorsque votre mouvement a été sorti de la liste des mouvements terroristes, ça a été une grande victoire. Et ces victoires, il faut les accepter. Donc aujourd’hui, je vous souhaite à tous, de réussir dans votre combat, car ce sont vous les Moudjahiddine du Peuple (OMPI) qui portez cette valeur et aujourd’hui Norouz à Tirana est une victoire.
C’est une nouvelle étape où Norouz sera à Téhéran, mais aussi dans tout le pays. Nous avons avec mon ami Jean-Pierre Muller, la lourde tâche et il l’a évoqué, de représenter les 14 000 maires de France qui ont déclarés leur solidarité à votre cause. Mais au-delà des 14 000 maires de France, il y a aussi les conseillers municipaux et les gens qui ne se sont pas déclarés, mais qui vous soutiennent également.
Lorsque j’ai été contacté par votre mouvement de résistance, j’ai trouvé tellement injuste que l’on en fasse pas écho dans les médias, que parmi les causes qu’il y a à défendre, j’ai décidé de m’engager avec mon équipe municipale à vos côtés. Et depuis 2010, sur les murs de la mairie, il y a une grande affiche qui soutient, qui appelle à soutenir la résistance iranienne et surtout le camp Achraf, puisqu’à l’époque c’était Achraf (le camp de opposants iraniens menacés en Irak).
Aujourd’hui, cette affiche n’a plus lieu d’être, puisque la victoire a été remportée. Mais un autre combat est à faire. Dans votre pays, la pendaison est un acte tellement quotidien et tellement horrifiant qu’il faut se battre et il faut faire savoir.
Lors d’une de mes interventions en novembre 2015, j’ai pris conscience qu’au cours de cette année, la totalité de la population du village que je représente avait été pendue. 850 pendaisons en Iran, l’équivalent des habitants du village. Il faut le faire savoir. Et le prochain panneau qui va être affiché sera celui qui dénonce ces pendaisons. Le travail est encore à faire, vous portez en vous l’espoir, et quand certains tombent, les autres les remplacent, et c’est cette force qui fera que de toute façon, vous allez gagner, nous allons gagner ! Je vous souhaite à tous, une excellente année ! »

Aucun article à afficher