Jean-Pierre Michel

0
Jean-Pierre Michel

Lorsqu’on recevra le président Rohani à l’Élysée, il faut débuter l’entretien par quelques demandes pressantes sur la question des droits de l’homme, le moratoire sur les exécutions capitales (2000 y compris des mineurs), sur les libertés fondamentales, liberté de conscience, liberté des femmes, liberté d’expression et liberté de création, a déclaré le Jean-Pierre Michel, fondateur du syndicat de la Magistrature, lors d’une conférence à l’Assemblée nationale le mardi 27 octobre. http://fr.ncr-iran.org/

Aucun article à afficher