mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafViolation de la sécurité de l’espace aérien d’Achraf par des hélicoptères irakiens...

Violation de la sécurité de l’espace aérien d’Achraf par des hélicoptères irakiens armés

 Attaque contre Achraf – Communiqué n° 71

CNRI – Ce matin 6 août à 9h45, locale, deux hélicoptères irakiens armés de canons mitrailleurs ont survolé Achraf à très basse altitude dans le but d’effrayer ses résidents. Ils ont mené une patrouille et opéré un lâcher de tracts. Etant donné le massacre des résidents sans défense d’Achraf la semaine dernière par les forces répressives irakiennes et l’inaction des troupes américaines dans ce domaine, et compte tenu du rôle des forces américaines dans le contrôle aérien de l’Irak, particulièrement de la province de Diyala :

1- La Résistance iranienne adresse ses plus vives protestations aux troupes américaines pour avoir donné l’autorisation de survol d’Achraf aux hélicoptères irakiens et demande la garantie de la sécurité de l’espace aérien d’Achraf pour empêcher des crimes de guerre en violant cet espace. Compte tenu de l’infiltration importante de la force terroriste Qods en Irak, soulignée à plusieurs reprises par le commandement américain en Irak, et compte tenu des plans du fascisme religieux en Iran pour détruire Achraf, laisser ouvert l’espace aérien du camp à ce genre de survol sera à coup sûr utilisé par le régime iranien pour commettre davantage de crimes.

2- Selon nos informations, Kazemi Qomi, ambassadeur des mollahs à Bagdad et un commandant de la force terroriste Qods, a fourni au bureau du Premier ministre irakien le 4 août le contenu des tracts de propagande lâchés au-dessus d’Achraf.

3- Il ne fait aucun doute que l’ensemble de ces mesures ont été dictées au gouvernement irakien, par le guide suprême des mollahs Ali Khamenei en pleine crise du soulèvement. Nouri Maliki, le premier ministre irakien, est devenu un instrument dans les mains du régime iranien contre la principale opposition aux mollahs.

Les résidents d’Achraf sans défense, qui la semaine dernière ont résisté les mains nues aux rafales de balles et aux crimes les plus sauvages des forces répressives irakiennes, n’accordent aucune valeur aux démonstrations aériennes de Khamenei et Maliki. C’est pourquoi ils ont déchiré les documents produits par les gardiens de la révolution de Khamenei à Qom et à Bagdad sous les yeux des forces irakiennes et les ont brûlés.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 6 août 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe