samedi, décembre 10, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafUn mensonge honteux qui justifie le crime du gouvernement irakien et l’encourage...

Un mensonge honteux qui justifie le crime du gouvernement irakien et l’encourage à en commettre davantage

CNRI – Dans l’après-midi du 28 août, parallèlement au voyage du secrétaire général de l’ONU à Téhéran et après un retard de 24 heures, son porte-parole a déclaré : “Des rapports préliminaires de la Mission d’assistance des Nations Unies en Irak (MANUI) ont confirmé qu’un incident entre des résidents et la police irakienne a conduit à quelques blessés légers des deux côtés.” Ce n’est absolument pas vrai. Personne du côté irakien n’a été blessé et 20 Achrafiens ont été blessés, certains hospitalisés.

L’attaque par les forces irakiennes s’est passée le 27 août à 8h00 du matin, heure de New York, et des photos et des informations sur l’identité des blessés ont été mises à la disposition des observateurs de la MANUI lundi avant midi.

Ce mensonge est si absurde que même l’Irak ne prétend pas que ses forces aient été blessées. La nuit dernière, l’agence Associated Press rapportait que : “Gorges Bakoos, un conseiller du premier ministre irakien, a parlé d’une bousculade lundi entre des soldats et des résidents du camp d’Achraf. Il a vivement démenti des violences et des blessés. »

Immédiatement après le déclenchement de l’attaque par les forces irakiennes, les observateurs de la MANUI ont quitté les lieux et comme ils le reconnaissent eux-mêmes, ils n’ont pas vu l’incident de près. Le 28 aout, ils ont dit aux représentants d’Achraf qu’ils ne pouvaient pas encore exprimer d’opinion sur ce qui avait déclenché l’incident et qu’ils n’avaient pas encore fait de rapport sur l’incident. Les représentants des résidents ont demandé à maintes reprises à M. Francesco Muta, le responsable des droits de l’homme à la MANUI, qui était à Achraf d’aller voir les résidents blessés hospitalisés, six d’entre eux se trouvant dans des hôpitaux irakiens et 14 à la clinique d’Achraf, pour observer de près les faits, mais il n’a pas voulu.

La déclaration du porte-parole du Secrétaire général a été faite alors qu’un haut responsable de la MANUI affirmait à 9h00, le 29 aout, heure de New York, dans une conversation téléphonique depuis Bagdad avec le représentant des résidents d’Achraf hors d’Irak que les observateurs n’avaient pas encore fait de rapport sur l’incident de la veille. Ainsi, prétendre que des forces irakiennes aient été blessées est un autre mensonge honteux, semblable à ceux qui ont été révélés récemment par un ancien responsable de l’ONU.

Le but manifeste de telles falsifications est de justifier le crime du gouvernement irakien et de ses forces contre des demandeurs d’asile sans défense et sans armes et cela aura pour conséquence d’encourager le gouvernement irakien à poursuivre la répression et les meurtres. La vidéo de l’attaque des forces irakiennes contre les résidents d’Achraf a été envoyée aux autorités américaines et onusiennes et prouve clairement que cette allégation honteuse est fausse.

La Résistance iranienne appelle à la nomination par le Secrétaire général d’une mission indépendante pour enquêter sur l’attaque du 27 aout les forces irakiennes contre les résidents d’Achraf, afin de fournir un rapport équitable et précis, et de trouver les raison de tels mensonges.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 28 aout 2012

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe