mercredi, novembre 30, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireTout retard de l'UE dans les sanctions aide le régime iranien à...

Tout retard de l’UE dans les sanctions aide le régime iranien à se doter de la bombe atomique

 et à exécuter, torturer et réprimer le soulèvement populaire en Iran

CNRI – A l’approche de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE ce 25 janvier, la Résistance iranienne rappelle à nouveau que maintenir de vastes relations politiques et économiques avec le régime des mollahs et retarder la mise en place de sanctions globales à son encontre, quel qu’en soit le prétexte, aide ce régime à se doter de la bombe atomique. Cela lui apporte également une aide pour exécuter et torturer les prisonniers politiques et réprimer le soulèvement populaire qui a placé cette dictature sanguinaire au bord du renversement.

Cette réunion va se tenir alors que le refus officiel du régime des mollahs de transférer de l’uranium enrichi à l’étranger, démontre clairement que toute tergiversation ou tout dialogue avec cette tyrannie pour lui faire arrêter son projet atomique est vain. La politique de négociation et de concession, n’a servi et ne servira qu’à développer et compléter le projet atomique de ce régime.

La politique de complaisance avec le régime clérical se maintient alors que la répression du soulèvement populaire a pris des dimensions sans précédent. Lors de la révolte de l’Achoura, le 27 décembre, des centaines de personnes ont été blessées et des milliers arrêtées. Des manifestants arrêtés ont été accusés d’être des « mohareb » (en guerre contre Dieu) pour avoir coopéré avec l’OMPI, ce qui entraîne la peine de mort. Ebrahim Raïssi, le n° 2 du système judiciaire, a déclaré 30 décembre que tout lien ou sympathie vis-à-vis de l’OMPI était considéré comme « moharebeh » ou guerre contre Dieu, entrainant la peine de mort.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 25 janvier 2010

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe