vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireSoulèvement des étudiants dans l'ensemble de l'Iran

Soulèvement des étudiants dans l’ensemble de l’Iran

Téhérab 7 décembreCNRI – Le soulèvement courageux marquant la Journée des Etudiants a secoué tout le pays  alors que les forces de répression étaient stationnées au sein d’universités et un peu partout dans les villes du pays. Elles ont tenté d’empêcher cette révolte par tous les moyens.

À Kermanchah, les étudiants de l’école technique de l’université Razi ont organisé une manifestation aux cris de : «Libérez les prisonniers politiques », « Mort au dictateur» et «Ni de Gaza, ni le Liban, je donne ma vie pour l’Iran. »

Les étudiants de l’université Azad de Nadjaf Abad ont scandé « Mort à Khamenei », Mort à Ahmadinejad » et « non au nucléaire, marre du régime religieux ». Environ 300 agents de renseignement ont attaqué les étudiants qui ont opposés une vive résistance.

Les étudiants de l’Université de technologie d’Ispahan ont manifesté tout en scandant des slogans hostiles au régime. Les agents ont fermé la porte de l’université afin de les empêcher de rejoindre la population qui manifestait à l’extérieur.

Dans la ville de Ghazvine, environ 800 étudiants de l’Université Internationale ont organisé une manifestation en scandant «Mort au dictateur » et « Allah-o- Akbar ».

Les étudiants de l’université d’Hormozgan ont également organisé un rassemblement au cours duquel ils ont scandé des slogans et chanté des chansons patriotiques.

Les étudiants de l’université Azad dans la ville de Maragheh ont perturbé un discours prévu pour un mollah par les miliciens du Bassidj en scandant des slogans anti-gouvernementaux.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 décembre 2009

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe