vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : Arrestations massives de jeunes à Téhéran

Iran : Arrestations massives de jeunes à Téhéran

7 décembre, Téhéran: Policiers et agents en civils jetant des pierres sur les manifestants, un des agents à une chaîne à la mainAu moins 220 arrestations

CNRI – Les forces répressives du régime des mollahs ont essayé de contenir les vagues de révolte courageuses de la Journée des Etudiants en procédant à des arrestations massives de manifestants.

Des agents du ministère du Renseignement (Vevak) ont arrêté 146 étudiants à l’université d'Amir Kabir de Téhéran, notamment Majid Tavakoli. A l’université d'Ahwaz, 15 étudiants ont été arrêtés.

Dans la capitale, les agents en civil ont arrêté au moins 50 jeunes, filles et garçons, ainsi que des femmes d'âge moyen sur la place Enghelab. Plus de 10 filles et garçons ont été arrêtés sur la place Vali Asr et emmenés vers une destination inconnue.

Les forces de répression avaient déployé leurs unités spéciales avec des chiens dressés à l'entrée des hôpitaux à Téhéran pour arrêter les blessés qui y étaient amenés. Aucune information sur le sort des personnes arrêtées n’est disponible.

Par ailleurs dans la ville de Karadj, Mme Zahra Assadpour Gorji (Jochan) a été arrêtée lors d’un raid lancé contre son domicile par des agents de la prison de Gohardacht, dont deux hommes nommés Mohammadi et Hassani. Son fils, Reza, avait également été arrêté de la même manière la semaine dernière et emmené à la prison de Gohardacht. Mme Assadpour, 52 ans, et sa fille, Fatemeh, avait déjà purgé deux ans de prison uniquement pour être allée voir un de ses enfants au camp d'Achraf en Irak.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 décembre 2009

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe