jeudi, décembre 1, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafRenforcement des forces répressives à Achraf sur ordre de Maliki avec une...

Renforcement des forces répressives à Achraf sur ordre de Maliki avec une unité de blindés en vue de commettre une nouvelle catastrophe humanitaire

CNRI – A la demande du régime iranien aux abois et pour renforcer les mesures répressives, Nouri Maliki qui doit entièrement son poste de Premier ministre au guide suprême des mollahs Khamenei, a donné l’ordre de rester au bataillon de la 9e division qui devait quitter Achraf, conformément au programme de l’armée irakienne.

Cela fait quelques jours qu’un bataillon de la 5e division (stationnée dans la province de Diyala) est allé à Achraf pour, selon le commandant opérationnel de la division, remplacer celui de la 9e division. (AFP, 3 avril 2011). Ce bataillon de la 9e qui a joué le rôle majeur dans l’attaque et la tuerie de juillet 2009, avait chargé son matériel et se tenait prêt à partir. Maliki l’a maintenu à Achraf sur l’intervention de l’ambassade des mollahs et de la force terroriste Qods.

Ainsi, en plus du bataillon précédent dont certains commandants sont poursuivis par la justice espagnole pour crimes contre la communauté internationale, un bataillon mécanisé doté de divers blindés, comme des transports de troupes BMP-1 et Humvee, s’est installé à Achraf.

La Résistance iranienne estime que le régime des mollahs, incapable d’affronter  la colère et à la haine que lui voue la population, cherche une porte de sortie en accentuant la répression d’Achraf. Elle appelle le Secrétaire général de l’ONU et son représentant spécial en Irak, l’ambassade des Etats-Unis et les forces américaines en Irak à assumer leurs responsabilités en empêchant la commission d’une nouvelle catastrophe humanitaire et en assurant la protection des résidents d’Achraf.

Secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne
Le 5 avril 2011

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe