vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafPréparatifs d’une attaque contre Achraf sous couvert d’une manifestation pour reprendre des...

Préparatifs d’une attaque contre Achraf sous couvert d’une manifestation pour reprendre des terres agricoles

Boycott total de cette mise en scène par la population locale

CNRI – Mercredi 3 aout, l’ambassade du régime des mollahs à Bagdad et la force terroriste Qods, avec la collaboration du cabinet de Maliki, a organisé une mise en scène grotesque dans la ville de Khalis, voisine d’Achraf, pour justifier le massacre du 8 avril et préparer une autre tuerie dans le camp. Cette démarche intervient alors que l’indignation de la population irakienne face à ce crime contre l’humanité des forces irakiennes ne cesse de croître et que l’ordonnance de la justice espagnole contre Maliki, Ali Gheidan et d’autres officiers aux ordres de Maliki ayant participé à cette tuerie, ont fait éclater une véritable crise pour Maliki et ses complices en Irak et à l’étranger.

Cette mise en scène déjà vue a rencontré l’indifférence et le boycott de la population locale, mais les médias inféodés au régime des mollahs et à Maliki n’ont pas hésité à mentir pour en faire une manifestation des habitants de Khalis voulant reprendre des terres agricoles à l’organisation des Moudjahidine du peuple (OMPI).

L’inertie de cette mise en scène était telle que certains médias du régime l’ont reflétée, parlant de dizaines de participants. En vérité pas plus de 20 à 30 agents payés par le régime y ont pris part. Or Oday Khedran et Ali Zohairi, deux agents bien connus de la force Qods dans ce secteur, avaient promis 200 dollars à tous ceux qui manifesteraient et la prison en cas contraire pour collaboration avec le terrorisme. Ces deux agents avaient déjà organisé à Khalis le 17 septembre 2010 sur instruction et avec le financement de l’ambassade des mollahs, une exposition contre les Achrafiens.

Le journal Al-Sabah, appartenant à Maliki, citait le 4 aout Ali Zohairi : « Les manifestants voulaient obliger l’organisation à leur rendre des terrains agricoles d’une surface de plus de 9000 hectares (90km2) et le versements d’indemnités pour en avoir été privés pendant des années. »  On peut noter avec intérêt que la surface d’Achraf en comptant ses parties occupées fait 36 km2. Citant le mensonge d’un autre agent de l’ambassade nommé Hadi Anbaki, le journal poursuit : « Les autorités judiciaires ont rendu un jugement qui oblige l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran à restituer 5000 Dounem (12,5 km2) de terres à 150 familles et de les indemniser financièrement pour les avoir fait partir de ces terres depuis 30 ans, terre occupées par cette organisation. » Or les autorités judiciaires n’ont rendu aucun verdict à cet égard.

Les agents ont menacé que dans deux semaines, ils fermeraient la route conduisant à Achraf pour couper les aides médicales et alimentaires du camp et obliger le gouvernement irakien et les autres à expulser les Moudjahidines de ces terres.

Auparavant déjà, le 12 juillet 2011, le Comité international des juristes en défense d’Achraf, qui fédère 8500 juristes en Amérique et en Europe, avait écrit dans une lettre aux responsables onusiens, américains et irakiens : « Le comité chargé de la répression d’Achraf  a demandé à la police de Diyala et aux soldats irakiens de faire pression sur la population des environs d’Achraf pour porter plainte contre les Achrafiens et réclamer une partie des terres d’Achraf comme leur appartenant et dont les Moudjahidine s’étaient emparées de force.
Cette campagne odieuse qui a commencé avec le transfert de la sécurité d’Achraf aux forces irakienne, a pris de l’ampleur ces derniers mois après le retrait du camp des forces américaines et de l’équipe d’observateurs de la MANUI. La presse officielle en Iran citait le 3 juillet 2011 Oday Khedran, le gouverneur de Khalis, un agent bien connu du régime iranien : « Un nombre de citoyens irakiens ont déposé plainte contre l’OMPI ans des tribunaux de la zone de Khalis et ont demandé des dédommagements pour l’occupation de 1500 hectares de leurs terres agricoles par l’OMPI ces dernières années. » En février 2009, les sites des services de renseignements des mollahs écrivaient : « Saddam Hussein a confisqué des terres agricoles et l’organisation terroristes des Moudjahidine du peuple en a profité sous le nom de la base d’Achraf pendant 23 ans. Les propriétaires de ces terres agricoles ont déposé officiellement plaintes pour vol de terrains. » (13 février 2009)
Ces intrigues se déroulent alors qu’il n’existe aucun doute sur les terres d’Achraf. En 1986, l’OMPI obtenait le terrain actuel d’Achraf du gouvernement irakien de l’époque. Avant cela, il appartenait au ministère de la Défense où les étudiants irakiens venaient suivre une formation militaire et tout autour se trouvaient des panneaux indiquant la présence d’une base militaires. Cette zone, que le gouvernement irakien a remis avec un plan et ses éléments à l’OMPI était un espace entièrement militaire où ne se trouvaient aucun habitant, ni aucune maison ou aucun terrain agricole.
Depuis 25 ans que cela s’est fait, jamais un villageois des alentours d’Achraf, que ce soit avant ou après 2003, n’ont jamais eu la moindre revendication sur ces terres. »

Le Comité conclut que « la question des terres d’Achraf n’est qu’un des maillons innombrables des intrigues du régime iranien et de ses agents irakiens contre les Achrafiens violant de manière flagrante la 4e convention de Genève et de nombreuses autres conventions internationales pour préparer une attaque et exercer davantage de répression contre Achraf. »

Etant donné les objectifs funestes et déclaré du régime des mollahs et du gouvernement Maliki et de leurs alliés d’éliminer les Achrafiens, La Résistance iranien avertit une fois de plus les Etats-Unis, l’UE, le Conseil de sécurité de l’ONU, le HCR et le Haut commissariat aux droits de l’homme, de la menace d’une autre tuerie à Achraf et leur demande de garantir de la protection des Achrafiens.

Secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne
Le 5 aout 2011
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe