dimanche, novembre 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléairePoursuite d'accrochages entre la population et les forces de répression à Téhéran

Poursuite d’accrochages entre la population et les forces de répression à Téhéran

Soulèvement national – Ashura 6

CNRI – Les rues de Téhéran retentissent toujours aux cris de la population, notamment la jeunesse courageuse, scandant des slogans hostiles au Guide suprême du régime brisé des mollahs. Des accrochages se poursuivent dans différents secteurs de la ville. Les manifestants scandent : « Moharram, mois du sang versé, Khamenei sera renversé » ou « Alors que le Guide à lâché ses chiens, Téhéran est devenu Karbala ».

Des affrontements d’une rare intensité se poursuivent Avenue et Place Vali-asr. Les Forces de sécurité d’Etat tirent sur les manifestants pour tenter de faire sortir leurs mercenaires coincés par la foule. Ces derniers font l’usage d’une quantité sans précédent du gaz lacrymogène et du gaz ‘poivre’ pour disperser les manifestants.

Des agents contrôlent étroitement les entrées et sorties des stations du métro sur le parcours des manifestants.
Plusieurs personnes surprises en train de photographier ou filmer les manifestations ont été arrêtées.

Devant la Faculté de science vétérinaire, Avenue Azadi, alors que des bourreaux appartenant à une unité appelée ‘Garde spéciale’ tabassaient sauvagement un homme âgé, une jeune femme s’est interposée courageusement et a réussi à libérer la victime avec l’aide des autres manifestants.

A 15 heures, un groupe de jeunes filles et garçons qui se sont trouvés encerclés par des agents en civil dans le secteur « Pol-e-Tchoubi », les ont affrontés et dans les escarmouches qui ont suivi, ont pu en sortir pour rejoindre la foule. Les agents n’ont pu arrêter aucun d’entre eux.

Le Secrétariat du Conseil national de la Résistance
Le 26 décembre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe