vendredi, février 3, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceMaryam Radjavi se réjouit de l’appel du ministre des affaires étrangères bahreïni...

Maryam Radjavi se réjouit de l’appel du ministre des affaires étrangères bahreïni pour une conférence des “Amis de l’Iran”

Un appel nécessaire pour mettre fin au massacre du peuple iranien par le régime des mollahs et instaurer la paix et l’amitié

CNRI – Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, s’est félicitée de la proposition du ministre bahreïni des Affaires étrangères de mettre en place une conférence des “Amis de l’Iran”, soulignant qu’une telle conférence était nécessaire pour s’opposer au régime iranien.

A ses yeux, elle s’inscrit dans le cadre de la paix, de l’amitié et de la fraternité dans la région, alors que le fascisme religieux au pouvoir en Iran poursuit une bataille sans pitié contre le peuple iranien et une guerre agressive contre les pays et les nations de la région comme en Irak, en Syrie, au Liban, au Bahreïn, au Yémen, etc. Un régime qui se tient aux côtés du dictateur syrien avec un soutien total en termes de commandement militaire, lignes directrices, financement et armement pour massacrer le peuple syrien. Il continue par ailleurs sa course aux armes atomiques et met en danger la paix et la tranquillité dans la région, spécialement dans les pays voisins.

Dans un appel publié dans le quotidien Asharq Al-Awsat, le ministre bahreïni des Affaires étrangères, le cheikh Khaled bin Ahmad al-Khalifah souligne la nécessité de tenir une « Conférence des amis du peuple innocent de l’Iran ». A la suite de cet appel, le vice-ministre des Affaires étrangères du Bahreïn, l’ambassadeur Ahmed Hamd Al-Amer, a estimé qu’ « il est temps de porter attention à la situation du peuple iranien qui souffre de la répression des libertés, de la discrimination et de l’inégalité menées par le système ». Rappelant les interventions des mollahs dans les pays voisins, il a ajouté : « le but du régime est de dissimuler la situation épouvantable en Iran et l’état décadent et catastrophique de l’économie dont souffrent les Iraniens. »

Mme Radjavi a affirmé que le peuple iranien et sa Résistance soutiendraient la mise en place de cette conférence par tous leurs moyens. Il ne fait aucun doute, a-t-elle ajouté, que de nombreux groupes de parlementaires, d’éminentes personnalités dans le monde et des juristes internationaux de premier plan, ayant soutenu dernières années le peuple iranien et Ra résistance dans leur lutte pour renverser la dictature religieuse en Iran et instaurer  la démocratie, se réjouiront de la tenue d’une telle conférence et y apporteront leur appui. 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 décembre 2012

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe