lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafMaliki annonce la guerre et l'assaut contre Achraf

Maliki annonce la guerre et l’assaut contre Achraf

Occupation d’Achraf – n°146

Appel international pour sauver la vie des habitants sans défense

« Nous avons accordé jusqu’à la fin de cette année aux Moudjahidine du peuple et à la communauté internationale, après quoi nous serons libres de décider de mettre fin à leur présence sur le sol irakien », a menacé mardi soir, Maliki, le premier ministre irakien, dans un entretien avec Reuters.

« Nous ne dirons pas aux pays voisins de fermer les yeux sur le crime », a-t-il ajouté dans une allusion visible à son accord avec une opération criminelle du régime iranien sur le sol irakien.

Les Moudjahidine « attaquent l’Iran. Pire encore, ils s’ingèrent dans nos affaires intérieures. Ils constituent des organisations terroristes dépourvues de tout statut légal », a-t-il lancé dans des affirmations entièrement mensongères.

Mme Maryam Radjavi, la Présidente élue par la Résistance iranienne, a qualifié ces propos de « déclaration de guerre qui prépare le terrain à un bain de sang et à un nouveau carnage contre les habitants sans défense et sans arme d’Achraf ».

« Ces propos ne laissent plus aucun doute sur les intentions  sinistres du régime iranien et du gouvernement irakien qui font tout pour mener à l’échec les efforts internationaux en vue d’arriver à une issue pacifique pour le camp d’Achraf », a ajouté la dirigeante de la Résistance.

Mme Radjavi a vivement appelé les Etats-Unis de prendre des mesures d’urgence pour éviter un grand désastre humain qui est d’ores et déjà prévisible. Elle a appelé à contraindre le gouvernement irakien à annuler son ultimatum répressif de la fin de 2011 contre Achraf, et à installer des observateurs onusiens ou des forces américaines dans ce camp, pour protéger les habitants contre la violence et le déplacement forcé, pour qu’une solution pacifique puisse être mise à application.

La Présidente élue du CNRI a également appelé le HCR de faire fi des obstacles opposés par le régime iranien et le gouvernement irakien et de déclarer dans les meilleurs délais le statut de réfugié des habitants d’Achraf pour enlever tout prétexte pour leur tuerie.

Avant ces propos de Maliki, Danayifar, l’ambassadeur du régime des mollahs à Bagdad, avait rencontré au cours des dix derniers jours le premier ministre irakien, ainsi que Hassan Al-Sunnaid, Amar Al-Hakim, Hadi Al-Ameri et Ibrahim Jaâfari pour leur demander de rejeter les efforts internationaux pour une issue pacifique au problème d’Achraf, et de mettre à application l’ultimatum criminel lancé contre le camp d’Achraf pour le fermer à la fin de l’année.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
12 octobre 2011

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe