dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsMalgré un dispositif imposant de sécurité, le régime a été incapable d’empêcher...

Malgré un dispositif imposant de sécurité, le régime a été incapable d’empêcher les manifestations courageuses lors de la fête du feu

Fête du Feu en Iran

CNRI – Les manifestations courageuses de la population à Téhéran et en province pour la Fête du Feu, aux cris de “Mort à Khamenei”, “A bas le dictateur”, et “Moubarak, Ben Ali, au tour de Seyed Ali [Khamenei]”, durant lesquelles des portraits de Khamenei ont été brûlés, se sont déroulées alors que le régime avait déployé un impressionnant dispositif de sécurité pour y faire barrage.

On compte parmi les mesures :
1. Les dirigeants du régime avaient officiellement déclaré que ces célébrations étaient contraires à la charia et illégales.  Ils avaient aussi lancé toutes sortes de menaces pour dissuader les jeunes d’y participer.
2. Un QG de contrôle de la crise a émis une multitude d’ordres et mis en état d’alerte les forces répressives comme les pasdaran, la milice du Bassidj et les forces de sécurité de l’Etat. 
3. Le commandant de la garnison Sarollah, où est situé le QG de toutes les forces répressives de Téhéran, a fait intervenir la division Seyyed al-Chohada pour épauler la division Mohammad.
4. Des points de contrôle ont été mis en place à l’avance pour renforcer le contrôle des véhicules. Beaucoup de motos ont été empêchées de circuler.
5. Des brigades de la milice du Bassidj, des pasdaran et des unités spéciales des forces de sécurité ont été déployées dans 70 points sensibles de la capitale. Les forces chargées de la répression s’élevaient à environ 150.000 hommes.
6. Les forces de sécurité et les autorités provinciales ont ordonné aux mairies de ne pas annoncer  de lieux réservés à la Fête du Feu.
7. Le maire de Téhéran a ordonné que toutes les bennes à ordures soient retirées, d’interdire la vente de carburant en bidons, de ramasser tous les débris de construction comme les briques et les pierres, ainsi que les branches d’arbres et les carcasses de véhicules et d’effacer tous les graffiti.
8. Des affiches et des brochures ont été largement distribuées par le ministère de l’éducation dans les établissements scolaires sur les dangers de la Fête du Feu pour effrayer les enfants. Mardi, les cours se sont terminés plus tard que d’habitude. 
9. La circulation des deux-roues motorisés a été interdite à partir de 13h00 et les commerces ont dû fermer à 17h.
10. Les lignes internet et de téléphonie mobile ont connu de gros problèmes.
11. Encourager la population à rester chez elle en promettant des programmes télévisés alléchants comme la promesse de la diffusion d’une vingtaine de films.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le  16 mars 2011

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe