jeudi, juillet 25, 2024
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafLes sept Achrafiens pris en otages sous interrogatoire à la « sale...

Les sept Achrafiens pris en otages sous interrogatoire à la « sale division » de Maliki

Massacre à Achraf – N°53

Selon des informations dignes de foi de l’intérieur du régime des mollahs, les 7 Achrafiens pris en otages le 1er septembre par les forces irakiennes sont toujours détenus dans la prison de la « sale division » (division dorée de Maliki ainsi surnommée pour sa cruauté) près de l’aéroport de Bagdad. Ils sont interrogés par des officiers de renseignement et subissent de multiples persécutions.

Pour les mettre sous une pression redoublée, les otages ont été séparés les uns des autres et incarcérés dans diverses cellules. Le gouvernement irakien menace en permanence les otages de les déporter en Iran pour les livrer au fascisme religieux au pouvoir.

La présence des otages dans cette division est maintenue dans le plus grand secret et très peu de gens sont au courant de leur présence. Maliki a ordonné à tous les commandants de cette division et aux individus au fait de la situation des otages de dire qu’ils ne sont au courant de rien et ne savent pas où se trouvent ces captifs. Les autorités du gouvernement Maliki ont été briefées pour dire à tous les interlocuteurs internationaux qu’ils n’ont aucun rapport avec la question des otages.

La Résistance iranienne demande l’intervention urgente du gouvernement américain et de l’ONU pour faire libérer les otages au plus vite. Ils ont tous le statut de personnes protégées par la 4e convention de Genève et sont des demandeurs d’asile sous la protection internationale. Les USA et l’ONU sont directement responsables de leur sécurité.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 septembre 2013