mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsLes prefets de 7 provinces désignés parmi d’anciens commandants des Pasdarans

Les prefets de 7 provinces désignés parmi d’anciens commandants des Pasdarans

Khamenein and the Revolutionary GuardsCNRI – Il a été annoncé hier qu’un ancien commandant du Corps des Gardiens de la Révolution (CGR – Pasdarans), Aboutaleb Chafeghat, a été nommé prefet de la province de Mazandaran(Nord). Il s’agit du 7e membre des Pasdarans désigné à ce poste depuis l’arrivée au pouvoir d’Ahmadinejad. Auparavant 6 autres commandants  du CGR ont été désignés comme prefet pour les provinces de Kermanchah, Ardebil, Azarbaidjan de l’est, Bouchehre, Ghazvine et Khouzestan. Par ailleurs plus de la moitié du cabinet d’Ahmadinejad et un grand nombre des vice-ministres ont été choisis parmi les anciens commandants des Pasdarans. Selon un site web lié au gouvernement(Baztab) plus de 70% des ministres adjoints sont des membres de Pasdarans.

En désignant le pasdar Chafeghat comme prefet de Mazandaran, le régime cherche à accentuer la répression et contenir les protestations sociales dans cette province ; surtout que la majorité de la population de Mazandaran ont soutenu les Modjahedines du Peuple d’Iran, dès les premiers jours de l’installation du pouvoir des mollahs. Des milliers de membres et de sympathisants de l’OMPI dans cette province, ont alors été exécutés et un plus grand nombre torturés. Chafeghat qui a été lui-même pendant longtemps le commandant de CGR pour cette province a joué personnellement un rôle actif dans la torture et l’exécution des prisonniers politiques.

La nommination successive de membres des Pasdarans, connus pour leur barbarie à travers le pays, à des postes clés de l’administration révèle l’affaiblissement du régime et l’impasse qu’il rencontre dans sa phase finale. Le régime des mollahs tente par la désignations de ces terroristes de se sauver d’une chute inéluctable. Mais cette solution restera vaine de même que la déclaration de l’état de siège et du gouvernement militaire, dans ses derniers mois, n’ont pas pu empêcher le renversement du régime du chah.

Secrétariat du Conseil National de la Résistance Iranienne
Le 22 décembre 2005

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe