dimanche, janvier 29, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafLes mensonges du régime des mollahs pour dissimuler le boycott du sommet...

Les mensonges du régime des mollahs pour dissimuler le boycott du sommet arabe et préparer le terrain à la répression d’Achraf et de Liberty

Alors que les dirigeants et les autorités supérieures de nombreux pays arabes ont annoncé qu’ils s’abstiennent de prendre part au sommet arabe à Bagdad en raison de l’influence en Irak de la dictature religieuse au pouvoir en Iran, les médias contrôlés par les mollahs de Téhéran, ont diffusé  un énorme mensonge fabriqué de toutes pièces par le VEVAK (ministère des renseignements iranien) et la force terroriste Qods,  rapportant que : « Dans un message secret, Maryam Radjavi aurait demandé à tous les individus de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) en Irak, à utiliser la totalité de leurs ressources pour mener des actes de sabotage et placer des bombes en Irak, en particulier à Bagdad, de sorte que le gouvernement irakien soit préoccupé de régler la crise intérieure issue de l’insécurité.  » (Agence Fars – agence d’information des Gardiens de la Révolution).

En diffusant de tels mensonges, le régime des mollahs, cherche d’une part à couvrir le discrédit de son gouvernement fantoche en Irak suite à l’absence de la majorité des chefs d’État arabes à la conférence de Bagdad et d’autre part à contrer le soutien international croissant en faveur des habitants des camps d’Achraf et de Liberty et justifier ainsi les actes terroristes, les tueries et les pressions inhumaines qui leurs sont  infligés. Le régime des mollahs pensent apporter ainsi de l’eau au moulin du Departement d’Etat américain pour le refus de retirer l’étiquette illégitime et illégal de terrorisme collée à l’OMPI,  bien que la plus grande coalition politique bipartite aux États-Unis réclame ce retrait.
Ces mensonges ridicules flagrants sont diffusés alors que  les résidents d’Achraf sont depuis neuf ans en résidence surveillée, particulièrement ces trois dernières années, ils ont été soumis à un encerclement complet par les forces armées irakiennes qui ont empêché les habitants de quitter ou d’entrer dans le camp, même certains besoins de base des habitants n’ont pu entrer dans le camp. Dans les rares cas où les résidents ont quitté le camp pour se rendre à un hôpital, les forces armées irakiennes les ont escortés et surveillés même pendant la consultation du médecin.
À de nombreuses reprises, la Résistance iranienne a révélé que le régime iranien est le principal responsable des attentats à Bagdad (19 août 2009, 8 décembre 2009, 3 mars 2010). Toutefois, Maliki, qui est parfaitement au courant de ces faits, empêche que la lumière soit faite sur ces attentats.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 27 mars 2012

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe