jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsLes manifestations hostiles au pouvoir continuent en Iran

Les manifestations hostiles au pouvoir continuent en Iran

Les manifestations hostiles au pouvoir continuent en IranA Tabriz, Oroumieh, Naghadeh, Ardebil, Garmi, Pars-Abad et Makou

CNRI – Malgré la répression brutale dans les provinces azéries et l’envoi d’unités de commando anti-émeutes, les manifestations et les affrontements se poursuivent dans plusieurs villes de la région.

Mardi, les habitants de Garmi et Pars-Abad-Moghan dans le nord d’Ardebil se sont heurtés aux forces répressives et ont pris d’assaut de nombreux centres du gouvernement. Les agents ont tiré des gaz lacrymogène pour tenter de repousser la foule en colère.

De son côté, Akbar Ghaffari, vice-gouverneur de l’Azerbaïdjan de l’Est pour les affaires politiques et de sécurité, a déclaré : ” Au cours des troubles de dimanche à Tabriz, 150 personnes ont été arrêtées par les Forces de sécurité de l’Etat, la milice du Bassidj et les agents des services de renseignements. Elles sont en cours d’interrogatoire.” Il a reconnu la colère de la population, disant que “dans leur fuite, les émeutiers ont brisé les vitres des banques d’Etat à coups de pierres”.

La Résistance iranienne appelle toutes les organisations internationales des droits de l’homme  et les organes concernés de l’ONU à condamner les crimes perpétrés contre les Azéris en Iran. Elle appelle à entreprendre des actions urgentes pour sauver la vie des personnes arrêtées au cours des manifestations.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
1 juin 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe