lundi, décembre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafLes forces irakiennes bloquent l'entrée de 4 conteneurs de produits de première...

Les forces irakiennes bloquent l’entrée de 4 conteneurs de produits de première nécessité à Achraf

AchrafDans une chaleur de 50°, réfrigérateurs, congélateurs, distributeurs d’eau froide,  climatiseurs et ventilateurs bloqués à l’entrée

CNRI – Les forces irakiennes sur ordre du Comité de répression d’Achraf des services du Premier ministre irakien, dans la poursuite du blocus inhumain du camp, ont renvoyé quatre conteneurs de produits de première nécessité achetés et payés par les résidents du camp après les avoir bloqués pendant plusieurs jours à l’entrée.

Les conteneurs interdits d’entrée renfermaient des articles comme des réfrigérateurs, des congélateurs, des distributeurs d’eau froide, des ventilateurs, des appareils d’aérations, des néons, des fers à repasser, des cafetières, des mixeurs, des machines à laver, des vélos et des pièces de base pour la maintenance de plomberie et d’électricité.  Depuis la mise en place du blocus début 2009 jusqu’à présent, pas même un seul réfrigérateur ou congélateur n’a été autorisé à entrer dans le camp. Etant donné la chaleur qui dépasse les 50° et l’usure progressive des réfrigérateurs en fonctionnement, les résidents font face à de graves difficultés pour conserver leurs aliments. De même, étant donné que les forces irakiennes mettent de nombreux obstacles à l’entrée du carburant, le vélo est devenu un moyen de transport extrêmement nécessaire. Or il fait l’objet aussi d’interdiction d’entrée.

Après le départ des forces américaines d’Achraf et de l’équipe de la MANUI, les pressions et les démarches répressives contre le camp ont redoublé ; les communiqués du secrétariat du CNRI des 25 et 26 aout en font état. Ces derniers jours, les forces irakiennes abreuvent régulièrement les Achrafiens d’injures tout en les menaçant d’arrestations et de meurtres. De plus, les forces de sécurité irakiennes prennent désormais des photos des Achrafiens pour, selon un officier, le capitaine Ahmad Hassan Khodheir, les mettre à disposition du régime iranien.

Un autre officier irakien, a menacé de mort hier un Achrafien qui s’était rendu au quai de livraison pour faire une liste des articles bloqués à l’entrée. Lors de l’attaque des 28 et 29 juillet 2009, ce même officier commandait les véhicules blindés Humvee qui avaient écrasé des résidents. Les films et les photos de ces événements avaient choqué le monde.

La Résistance iranienne souligne à nouveau que ce blocus inhumain et les menaces continuelles dont font l’objet les Achrafiens, violent de  nombreux point du droit international, du droit humanitaire international et du droit international régissant les droits de l’homme, ainsi qu’une série de conventions. Elle appelle le Secrétaire général de l’ONU son représentant spécial en Irak, le Conseil de sécurité, le Haut commissaire des droits de l’homme, l’ambassadeur américain et le commandement des forces américaines dans ce pays, ainsi que l’ensemble des défenseurs des droits humains à condamner ces actes mesures criminelles et à intervenir de toute urgence pour faire lever ce blocus.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 30 août 2010

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe