mercredi, février 8, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceLes efforts ridicules des mollahs et de Maliki pour accuser l'OMPI...

Les efforts ridicules des mollahs et de Maliki pour accuser l’OMPI de fraudes électorales en Irak

 CNRI – Alors que les forces nationalistes irakiennes de la liste Al-Irakia arrivent en tête dans le décompte des voix, le régime iranien et le système de Maliki qui jusqu’à présent insistaient sur la transparence des éléctions dans ce pays et sur l’absence de fraude, ont prétendu soudain dans une volte-face surprenante, que l’organsiaton des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) avait manipulé les résultats du scrutin en faveur de la liste Al-Irakia, et qu’il fallait par conséquent recompter tous les votes à la main dans l’ensemble du pays. Auparavant, ils avaient fait aussi porter à l’OMPI la responsabilité des fraudes révélées par le Parlement européen.

Par ailleurs, le site khabaronline , affilié au régime iranien, a rapporté aujourd’hui sans craindre le ridicule que puisque « la mère d’Iyad Allaoui est Libanaise et non Irakienne, il ne peut donc pas prétendre au poste de Premier ministre irakien ».

La nuit dernière, la chaîne télévisée Afaq de Maliki prétendait que « la société internationale chargée par l’ONU de fournir les programmes informatiques pour le décompte des voix, est liée à l’organisation terroriste des Moudjahidine du peuple d’Iran (…) qui a lié les banques de données éléctorales ensemble à Bagdad. Cela lui permet de contrôler à distance la banque de données. »

Entre-temps le régime des mollahs s’est livré à de la désinformation par le biais de ses agents du 9e corps de Badr des pasdaran, en prétendant que «  nous sommes vivement préoccupés par des informations comme quoi l’OMPI, qui a fourni à la commission électorale irakienne le système  de communication et les ordinateurs, a eu la possibilité d’influer négativement sur les résultats des listes qui demandent son expulsion d’Irak. » (Agence de presse kurde aknews, 22 mars 2010)

Dans son sillage, les sites affiliés aux mollahs comme Kowthar, Burathanews.com ( appartenant à un agent du régime iranien), Nahrainnet.net (appartenant à Movafagh Al-Roaba’i, ancien conseiller à la sécurité nationale irakienne), et des sites liés à Maliki (dont Doroob.com, Al-Moshqef, Qanoon, Elbadeel, Minbar Al-Iraqi, aljewar.org) et des dizaines d’autres sites du régime des mollahs ont répété cette aberration.

Il est manifeste que le but de ces mensonges, diffusés sur ordre du guide suprême des mollahs, est d’expliquer et justifier la défaite de Maliki, de se venger sur les résidents d’Achraf et de préparer le terrain à la répétition de crimes contre l’humanité à Achraf dans le camp, spécialement quand la commission éléctorale irakienne a rejeté la demande de nouveau décompte des voix de Maliki.

La Résistance iranienne attire l’attention du Secrétaire général de l’ONU et de son représentant spécial en Irak, ainsi que des autorités et des forces américaiines, de l’UE, du Parlement européen et des organsitaions des droits de l’homme dans le monde, notamment à la commission d’enquête de l’Onu à Genève, sur cette campagne de désinformation et de mensonges contre les résidents d’Achraf et la poursuite de ses auteurs.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 22 mars 2010