mardi, janvier 31, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceLe vice-premier ministre irakien Dr al-Zubai défend le droit des Moudjahidines du...

Le vice-premier ministre irakien Dr al-Zubai défend le droit des Moudjahidines du peuple d’Iran

Le vice-premier ministre irakien Dr al-Zubai défend le droit des Moudjahidines du peuple d'Iranà une présence légale en Irak comme réfugiés politiques

CNRI – Selon la presse en Irak, le vice Premier ministre irakien pour la sécurité et les services, le Dr. Salam al-Zubai, a réitéré le droit des membres de l’OMPI à l’asile politique en Irak. « Ils bénéficient du statut spécial de personnes protégées en vertu de la Quatrième Convention de Genève et sont protégés par les forces américaines. »

Le journal al-Safir a écrit, que ces dernières semaines, les dirigeants politiques irakiens les plus importants les personnalités et de nombreux groupes parlementaires ont réaffirmé dans des déclarations le statut légal des membres de l’OMPI en Irak et condamné les mesures du régime iranien à leur encontre.

Le Dr. Adnan al-Dulaimi, Secrétaire général du Congrès du people Irakien, le Dr. Saleh Mutlaq, président du front du Dialogue national irakien et Sheikh Khalaf al-Elyan, Secrétaire général du Conseil irakien du dialogue national, sont au nombre de ces personnalités politiques irakiennes.

Il s’agit d’une organisation politique qui n’a eu aucune influence négative sur la situation en Irak, ou dans les affaires intérieures de l’Irak. Nous espérons que le gouvernement irakien, conformément à la loi internationale, les considérera comme des réfugiés politiques, a-t-il dit dans le journal al-Iraq al-Youm.

Le quotidien al-Haqayeq a cité le Cheikh al-Elyan disant que « les problèmes de sécurité de l’Irak seront resolu avec une position claire sur l’ingérence iranienne en Irak et non en exerçant des pressions sur l’OMPI.» 

Al-Safir a cité le Dr. Mutlaq disant que « selon les critères internationaux, humanitaires et légaux, les membres de l’OMPI sont considérés comme des réfugiés politiques. Ils vivent en Irak comme des hôtes et ne se sont pas mêlés des affaires internes irakiennes. » 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne – Paris
Le 9 août 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe