vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafLe régime des mollahs charge une bande à sa solde, « l'Assemblée...

Le régime des mollahs charge une bande à sa solde, « l’Assemblée suprême islamique de l’Irak », d’organiser une mise en scène aux alentours du camp d’Achraf

CNRI – Le régime des mollahs s’est empressé de charger une bande de malfaiteurs à sa solde, « l’Assemblée suprême islamique de l’Irak » de rassembler sa clique dans le sud et l’est du camp d’Achraf le vendredi 9 décembre. Il s’agit de la réaction du régime iranien contre la réprobation unanime par la communauté internationale de la date butoir du 31 décembre pour la fermeture du camp d’Achraf. Le 6 décembre, le Conseil de sécurité de l’Onu a notamment appelé à reporter ce délai. Le lendemain, le Congrès américain a fait de même lors d’une audition sur cette crise.

C’est Danayifar, un commandant de la Force Qods des pasdaran et ambassadeur des mollahs à Bagdad, qui a demandé personnellement à Amar Hakim, le chef de cette bande inféodée à Téhéran, d’organiser cette mascarade.

Le rassemblement veut prétendre que la population irakienne réclame la fermeture du camp et l’expulsion des Achrafiens. Les instigateurs cherchent également à provoquer des échauffourées en tentant notamment d’arracher les barricades du camp pour s’infiltrer à l’intérieur.

Les chefs de cette bande se sont réunies jeudi 8 décembre à l’ambassade du régime à Bagdad pour les dernières coordinations. Il a été décidé de consacrer les véhicules de cette bande, et ceux des organismes gouvernementaux irakiens au transport des individus recrutés pour cette mise en scène.

Abou Ali Tawil et Abou Ahmed Khalessi, deux chefs de cette bande dans la province de Diyala, ainsi que des hommes de la force Qods, comme Jabar Ma’amouri et Nafeh Issa, ont été chargés de recruter des sbires en les payant, pour participer à ce rassemblement.

Par ailleurs, le Comité chargé de la répression d’Achraf du cabinet du Premier ministre irakien, a ordonné aux troupes qui encerclent le camp de mettre tous leurs moyens à la disposition des instigateurs de ce rassemblement. Depuis quelques jours déjà, les équipes de génie de la 5e division de l’Armée irakienne préparent les lieux du rassemblement avec des engins lourds.

L’ambassade des mollahs et le comité chargé de la répression d’Achraf ont chargé leurs médias de couvrir l’évènement. Dès jeudi après-midi, Al-Furat, l’une des télévisions de langue arabe du régime iranien, a installé ses équipements de transmissions sur les lieux.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 8 décembre 2011

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe