vendredi, mars 24, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafLe rapport de la visite de la MANUI à Achraf doit être...

Le rapport de la visite de la MANUI à Achraf doit être publié de toute urgence

pour empêcher la poursuite des crimes contre les résidents

CNRI – Dans l’après-midi du mercredi 13 avril, après six jours d’obstacles posés par le gouvernement irakien, un groupe de la Mission d’assistance de l’ONU pour l’Irak (MANUI) s’est rendu Achraf. Craignant que l’ampleur des crimes commis dans le camp ne soit révélée, Maliki s’oppose personnellement à la visite d’observateurs indépendants et de représentants de l’ONU Achraf.

Les membres de la délégation de la MANUI qui était accompagné d’un médecin, ont pu observer de près les corps de 28 tués, en ont pris des photos et ont dialogué avec des parents de certains tués. Ils se sont également entretenus avec de très nombreux blessés et ont été informés sur le genre de blessures dont ils souffrent et leur état médical.

Etant donné que Maliki et ses complices veulent détourner l’opinion publique de l’attaque du 8 avril qui est un crime manifeste contre l’humanité en publiant de fausses informations et en préparant le terrain à une nouvelle attaque contre les résidents Achraf et en considérant que le gouvernement irakien empêche les observateurs indépendants, les militants des droits humains, les parlementaires et les avocats des résidents de se rendre à Achraf, la Résistance iranienne demande au Secrétaire général des Nations unies, à son représentant spécial en Irak, et à la MANUI de publier immédiatement le rapport de la visite de la MANUI à Achraf le 13 avril et de ne pas laisser le gouvernement irakien et le fascisme religieux au pouvoir en Iran détourner l’attention de l’opinion publique internationale afin de poursuivre leurs crimes contre les résidents du camp.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 14 avril 2011