vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafUn reportage de CNN sur la mise en scène de Maliki pour...

Un reportage de CNN sur la mise en scène de Maliki pour leurrer les médias à Achraf

CNRI – Les membres de l’armée irakienne et les journalistes ont rencontré des protestations de colère samedi au camp d’Achraf, un camp de réfugiés abritant des opposants iraniens, CNN a rapporté sur la mise en scène médiatique organisée par Nouri Maliki, visant à dissimuler les crimes commis par ses troupes.

Les journalistes ont été emmenés faire un tour organisé du camp, explique la chaîne d’information.

« Les responsables [irakiens] ont empêché les journalistes de parler avec les résidents. Les habitants du camp tenaient des protestations de colère, brandissant des bannières et invitant les journalistes à leur parler ».

« Journalistes, venez nous voir chez nous », indiquait, selon CNN l’une des pancartes.

Les Journalistes Sans Frontières ont fortement condamné le blackout d’informations sur le camp d’Achraf imposé par les autorités irakiennes.

CNN a également signalé vendredi 8 avril que « durant des décennies ils se sont opposés à l’un des pires ennemis de l’Amérique. Les Moudjahidines du peuple d’Iran, constituent depuis longtemps une source d’irritation pour le régime islamique iranien. Depuis des années, des milliers de membres des Moudjahidines ont trouvé un refuge dans un lieu appelé le camp d’Ahraf en Irak.

« Ces exilés iraniens déclarent à présent que les forces de sécurité irakiennes, qui sont de proches alliés des États-Unis, ont attaqué le camp de réfugiés et tué au moins 30 personnes vendredi. Ils déclarent que des femmes figurent parmi les morts.

« Les Moudjahidines du peuple ont posté des vidéos sur internet de ce qui semble être les soldats irakiens tirant sur la foule, et au moins un cas d’un véhicule militaire heurtant un homme ».

CNN s’en entretenu avec Ali Safavi, membre du Conseil national de la Résistance iranienne, qui a déclaré : « C’est franchement un crime contre l’humanité ».

CNN a ajouté, « Les responsables de l’armée irakienne confirment qu’il y a eu un conflit au camp, mais déclarent que les exilés iraniens armés de pelles et de pierres l’ont provoqué, une accusation démentie par les exilés.

« Le Département d’État déclare, bien que les responsables américains ne sachent pas exactement ce qu’il s’est produit au camp d’Achraf,  que « cette crise et les pertes de vies humaines ont été initiées par le gouvernement irakien et l’armée irakienne ». »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe