mercredi, février 8, 2023
AccueilCommuniqués CNRILe pillage des biens des Achrafiens se poursuit à une grande échelle

Le pillage des biens des Achrafiens se poursuit à une grande échelle

CNRI – Après le vol des véhicules des Achrafiens par le comité chargé de leur répression au cabinet du Premier ministre, l’appareil de sécurité nationale de Maliki, ainsi que le commandant de la 9e de Badr Ameri qui a amené ses éléments du ministère du Transport à Achraf, ont ordonné à leurs éléments de préparer également les camions de toutes sortes pour les voler à Achraf.

En plus d’avoir volé les véhicules, Hadi Ameri a ordonné à ses mercenaires de briser les cadenas des entrepôts d’Achraf et d’en voler le contenu. Ces entrepôts avaient été fermés avec trois cadenas quand l’OMPI est partie du camp. La clé d’un des cadenas est détenue par la MANUI, une autre par la police irakienne, et la 3e par les habitants. Hadi Ameri coordonne ce pillage avec le commandant de la police de Diyala, le général Jamil, qui a dirigé les crimes contre l’humanité du 1er septembre à Achraf.

Les hommes de Assa’ib Ahl al-Haq ont aussi volé de nombreuses Land Cruisers et un camion citerne. Cette force a utilisé plusieurs véhicules des habitants pour le transport de bombes et d’explosifs pour tuer des gens sur les routes.

Le pillage des biens des Achrafiens est coordonné par le groupe du cabinet du Premier ministre, le général Jamil, Hadi Ameri et le commandant de l’opération Tigre Abdulamir Zaydi. Ils ont l’intention de piller la totalité des biens et ensuite, pour laver le gouvernement Maliki de toute responsabilité, feront croire que c’est l’EIIL qui l’a fait.

Hadi Ameri qui a été commandant militaire de Diyala, et qui contrôle les miliciens qui pratiquent la répression de la population et des tribus, a ordonné le 25 juin le vol de 400 Land Cruisers Toyota appartenant à l’OMPI pour la 9e division Badr. Ces divisions sont constituées de nombreux mercenaires payés par la Forces Qods dont la liste de 32.000 d’entre eux a été révélée par la Résistance iranienne. Depuis samedi, des véhicules sont sortis tous les jours d’Achraf et emmenés au siège de Badr. Selon des témoins oculaires, pour attirer moins l’attention, certains convois de ces véhicules volés quittent Achraf par la porte Est et aussi par la porte Ouest.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1er juillet 2014