jeudi, février 2, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: FemmesLe Commission des femmes du CNRI appelle à la libération de dizaines...

Le Commission des femmes du CNRI appelle à la libération de dizaines de femmes arrêtées lors du rassemblement des derviches à Téhéran

Le Commission des femmes du CNRI appelle à la libération de dizaines de femmes arrêtées lors du rassemblement des derviches à Téhéran

Soixante-dix femmes arrêtées lors du rassemblement de soufis sur l’avenue Golestan Haftom à Téhéran ont été brutalisées et emmenées dans le quartier 3 de la sinistre prison de Qarchak. Avec 40 femmes déjà détenues dans ce quartier, l’ajout de nouvelles détenues rend le quartier surpeuplé. Par ailleurs, on reste sans nouvelles au sujet d’autres femmes arrêtées lors des rassemblements de la confrérie soufie des derviches Gonabadi.

Le lundi soir 19 février, des centaines de personnes, dont un grand nombre de femmes, ont été arrêtées lors du rassemblement des derviches à Téhéran quand les forces répressives ont lancé leur attaque contre leur manifestation pacifique. Le raid brutal a duré jusqu’au lendemain matin.

La Commission des femmes du Conseil national de la Résistance iranienne condamne vivement les arrestations massives et arbitraires des manifestants pacifiques. Elle appelle les organisations internationales de défense des droits de l’Homme et des droits des femmes à agir d’urgence pour libérer les personnes arrêtées, en particulier les femmes.

Commission des femmes du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 février 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe