vendredi, février 3, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafLe comité du gouvernement irakien empêche l'entrée du carburant à Achraf

Le comité du gouvernement irakien empêche l’entrée du carburant à Achraf

AchrafAppel international pour lever le blocus d'Achraf

CNRI – Ces trois derniers mois, le comité irakien des services du Premier ministre chargé de la répression des résidents du camp d’Achraf a empêché les livraisons de carburant au camp. Ce blocus inhumain a causé de nombreuses difficultés aux résidents, en particulier durant les mois froids de l'hiver.

Le 4 novembre 2009, les chauffeurs de deux camions citerne venant livrer du carburant acheté par les résidents d'Achraf, ont été arrêtés par les forces irakiennes pour délit de livraison à Achraf. Leurs camions ont été confisqués et emmenés au poste de police de la ville voisine de Khalis. Après 20 jours de détention, un juge a ordonné la libération des chauffeurs.

A partir de 2003, conformément à un programme de rationnement de carburant pour les citoyens irakiens, les résidents d'Achraf bénéficiaient d’un quota mensuel de carburant et d’autres produits du ministère irakien du Pétrole. Ils payaient et recevaient leurs quotas sur une base mensuelle.

Depuis la fin de 2006, lorsque le quota de carburant d'Achraf a été illégalement coupé sur ordre du régime iranien, les résidents d'Achraf ont réussi à se fournir en carburant principalement hors d'Irak et sur le marché libre, avec d'énormes difficultés et des prix bien supérieurs. Toutefois, après juillet 2009, le comité irakien chargé de la répression d'Achraf a sérieusement entravé l'entrée de carburant dans le camp, puis en a empêché toute entrée à partir de la mi-octobre.

La Résistance iranienne rappelle que le blocus injuste d’Achraf constitue une violation flagrante du droit international humanitaire et des lois régissant les droits de l’homme. Elle appelle le Secrétaire général des Nations Unies, le Conseil de sécurité, le Haut Commissaire aux droits de l'homme, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Irak et la MANUI d'intervenir et de prendre des mesures d'urgence pour lever le blocus d’Achraf et plus précisément de lever les restrictions sur l'entrée de l'approvisionnement en carburant dans le camp.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 18 janvier 2010

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe