lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafLamentable échec de la mise en scène des agents du Vevak et...

Lamentable échec de la mise en scène des agents du Vevak et de la Force Qods des mollahs

malgré un large soutien du gouvernement et de la 5e division de l’armée irakienne

CNRI – Malgré trois semaines de préparation en fanfare pour une « manifestation massive » pour l’expulsion d’Irak de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran, la mise en scène par les agents du ministère du renseignement des mollahs (Vevak) et de la Force Qods  bénéficiant du soutien complet du gouvernement irakien et de la 5e division de l’armée irakienne, s’est transformée en un fiasco sans précédent.

La chaine en langue arabe des mollahs (Al- Alam) qui était censée diffuser cette manifestation en direct de long en large, s’est contentée de quelques extraits sporadiques quand elle a tourné à la Berezina.

Le commandant des forces de la 5e division irakienne et le chef des opérations de la province de Diyala, qui étaient présents sur place aujourd’hui, sont les auteurs du bain de sang du 8 avril auquel ils ont aussi assisté.

Les agents recrutés par l’ambassade des mollahs à Bagdad et la Force Qods ont été amenés sur place au moyen de tactiques connues utilisées par Khamenei, Kadhafi et Bachar el-Assad afin de laver les mains de Maliki trempées dans le sang des Achrafiens et d’appeler à une nouvelle tuerie.

Les forces irakiennes de répression et les équipements des unités de génie de combat de la 5e division irakienne sont utilisés depuis quelques jours pour préparer le terrain à cette mise en scène dans l’aile Est d’Achraf et répondre aux besoins logistiques.

Avant cela, des formulaires officiels du gouvernement de l’Irak avaient été largement distribués pour recruter et prendre en charge des mercenaires. La Résistance iranienne a dévoilé ces formulaires officiels. Pour soutenir le délai de fermeture illégale d’Achraf, le «Comité de coordination des manifestations devant le camp du Nouvel Irak», a distribué 10.000 dinars à chaque participant. Ce comité a payé 25.000 dinars chaque conducteur de fourgon et de 50.000 dinars chaque chauffeur de bus.

On peut voir dans les formulaires du gouvernement, qu’il a été mis en place pour chaque secteur un coordinateur afin de recevoir les agents recrutés. Ce coordinateur s’est vu attribuer un nombre déterminés de manifestants à amener et le nombre de véhicules et leurs plaques d’immatriculation sont spécifiés à l’avance. Le responsable du comité et l’un des coordinateurs devaient remplir et signer le formulaire pour que la recrue touche son argent. Sur chaque formulaire figure le logo officiel de l’association « Justice pour les victimes de l’organisation terroriste » (lire OMPI).

Cependant malgré tous ces préparatifs coûteux, les figurants ont varié entre 300 à 400, dispersés en petits groupes, dont la moitié était des enfants.

Il s’agit d’une des mises en scène les plus désastreuses de ces trois dernières années depuis le début du blocus d’Achraf. Elle traduit l’aversion de la population irakienne pour les démonstrations répressives de Khamenei et Maliki en Irak.

Le spectacle a commencé vers 10h00 et s’est terminé avant 12h00. Dans leur déclaration finale, les recrues de l’ambassade des mollahs à Bagdad ont affiché un soutien total aux mesures de Maliki pour fermer Achraf d’ici la fin de l’année. Ils ont souligné que les Achrafiens devaient être renvoyés en Iran ou vers un autre pays « sinon nous sommes d’accord avec la décision du gouvernement de démolir cette large base et de disperser ses usurpateurs dans différentes provinces (…) Au cas où ils ne respecteraient pas l’ordre du Conseil des ministres irakien, nous serons contraints faire pleuvoir des pierres sur eux à l’aide de catapultes. »

L’organisateur de cette cérémonie était Nafeh Issa, agent connu de la force terroriste Qods et de l’ambassade des mollahs à Bagdad. Figuraient également dans cette mise en scène des mollahs Hassan Sobhani, Ali Qashqai, Mehdi Khoshhal et Abbas Sadeghnejad qui sont tous membres du réseau de renseignement des mollahs en Allemagne et ont été appelés à participer en tant qu’ «anciens membres de l’OMPI» afin d’exprimer leur gratitude au gouvernement Maliki pour le massacre de l’OMPI.

Le spectacle d’aujourd’hui trahit les intentions malveillantes et meurtrières du gouvernement irakien pour déplacer de force, disperser et réprimer les résidents d’Achraf en divers endroits en Irak. Les obstructions que pose Maliki depuis deux mois au travail du HCR à Achraf, parallèlement à la montée des actions répressives comme le refus de restituer le corps d’une Achrafienne décédée et l’interdiction d’entrée du carburant et des produits de première nécessité comme le charbon et le bois en saison hivernale, s’inscrivent dans le cadre de ces intentions malveillantes et ignobles.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 18 novembre 2011

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe