lundi, décembre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafL’ambassadeur des mollahs remercie le ministre irakien des droits de l'homme pour...

L’ambassadeur des mollahs remercie le ministre irakien des droits de l’homme pour le massacre à Achraf

La Force terroriste Qods prend les rênes du ministère des droits de l’homme sur la question de l’OMPI à Achraf

CNRI – Le soi-disant ministère irakien des droits de l’homme a indiqué que l’ambassadeur des mollahs en Irak Danaïfar, membre connu de l’organisation terroriste de la Force Qods, a rencontré al-Soudani, le ministre irakien des droits de l’homme le 9 mai 2011 afin de lui « exprimer sa gratitude pour l’attitude positive qui renforce les relations mutuelles des deux pays voisins ».

En tant que parrain du ministre des crimes contre l’humanité, Danaïfar a ajouté: « la présence continue de l’OMPI en Irak n’est pas dans l’intérêt de l’Irak ou de l’Iran, et si cette organisation n’était pas dans la province de Diyala, la situation serait plus calme et les opérations terroristes aurait disparu. » La raison en est « que les Etats-Unis et certains pays européens veulent traiter ce dossier comme une question politique [et qu’ensemble avec] Ad Melkert, le représentant de l’ONU en Irak, ils ont exprimé leur soutien à cette organisation. »

Danaifar a poursuivi en expliquant qu’il avait déjà rencontré le premier adjoint du ministre des Affaires étrangères irakien et avait conclu un accord avec lui pour un comité trilatéral composé du ministère irakien des Affaires étrangères, de l’ambassade d’Iran à Bagdad, et du CICR pour examiner la question du camp d’Achraf. Il a suggéré que le ministère des droits humains aurait un représentant au sein de ce comité.

Selon le rapport du soi-disant ministère des droits de l’homme: «L’ambassadeur iranien a ajouté que les familles des membres de l’OMPI tués dans les récents événements au camp d’Achraf ont demandé que les dépouilles soient rapatriées en Iran et l’ambassadeur a demandé l’assistance de l’Irak à cet égard …» (site du ministère irakien de droits de l’homme – 9 mai 2011)

Ce rapport officiel du soi-disant ministère irakien des droits de l’homme est une claire indication que la dictature religieuse et la Force terroriste Qods ont pris les rênes du gouvernement de Maliki et de ses ministères des Affaires étrangères et des droits de l’homme concernant la question de l’OMPI à Achraf. Ce rapport est si révoltant qu’il est intolérable pour tout Irakien digne ou toute conscience juste dans le monde.

Il est maintenant très clair que les obstacles posé à l’inhumation des martyrs d’Achraf sur lesquels Maliki insiste depuis plus d’un mois contrairement à toutes les traditions islamiques et humanistes, est un ordre du fascisme religieux et du régime inhumain des mollahs en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 10 mai 2011
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe