dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafL’ambassadeur des mollahs et officier de la force Qods joue les parrains...

L’ambassadeur des mollahs et officier de la force Qods joue les parrains de Maliki

Il n’hésite pas à faire des déclarations stupides sur la souveraineté et l’hégémonie de l’Irak

CNRI – Danaïfar, l’ambassadeur des mollahs en Irak et un des commandants de la force terroriste Qods a levé aujourd’hui un coin du voile dans une interview avec l’agence de presse officielle Isna, pour se révéler en parrain de Maliki, le dictateur irakien : « L’OMPI doit quitter l’Irak avant la fin de l’année 2011. Ce problème a été discuté au sein du gouvernement. Une décision a été prise et la coalition nationale (la coalition de Maliki) au parlement irakien l’a aussi réclamé. L’Iran constitue la profondeur stratégique des relations de l’Irak avec l’étranger et un tiers des exportations de marchandises de l’Iran va en Irak. » !

Danaïfar qui est très inquiet du scandale grandissant de la bande à Maliki en Irak, dans le monde arabe et sur le plan international en raison du crime contre l’humanité commis lors de  l’attaque d’Achraf, a essayé de manière stupide de  défendre les agissements de Maliki en se paraissant soucieux de la souveraineté et de la grandeur de l’Irak. Il oublie que l’opprobre qui couvre Maliki découle du fait qu’il est l’exécutant des ordres de la Forces Qods et du guide suprême des mollahs et qu’il a vendu la souveraineté et la grandeur du peuple irakien au fascisme religieux au pouvoir en Iran.

Danaïfar a voulu expliquer le crime commis à Achraf par des raisons grotesques : « Ils ne permettaient pas aux forces irakiennes d’entrer dans cette base. Les Irakiens voulaient une partie des terres de la base qui n’était pas habitées pour les donner aux agriculteurs et c’est pour cela que les Hypocrites se sont battus avec l’armée irakienne, et dans ces affrontements environ 40 personnes ont été tuées et plus de 300 blessées.  Et l’armée irakienne  a pris une partie de la base. »

Danaïfar a reconnu avoir « accompagné » depuis 1985 l’Assemblée suprême de la Révolution islamique irakienne et le parti Al-Dava de Maliki. De manière générale, a-t-il dit, nous avons de nombreux   « enchevêtrements » et « fusions » sur le plan culturel avec l’Irak que nous n’avons pas avec d’autres pays. 

Danaïfar a évoqué implicitement l’inféodation au régime de Téhéran, de nombreuses autorités gouvernementales et d’une multitude d’agents irakiens, disant : « Beaucoup d’Irakiens qui étaient en Iran, ont la double nationalité. »

La Résistance iranienne estime que les déclarations de Danaïfar sur le départ d’Irak de l’OMPI avant la fin de 2011 comme un signe clair du plan du régime des mollahs et de la Force terroriste Qods pour commettre un nouveau bain de sang à Achraf. Elle appelle le Conseil de Sécurité, le Secrétaire général de l’ONU, son représentant spécial en Irak Ad Melkert, les Etats-Unis et l’Union européenne à prendre des mesures d’urgence pour assurer la protection d’Achraf et empêcher une nouvelle catastrophe.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 30 avril 2011

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe