lundi, janvier 30, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafL’ambassade du régime et le comité de répression d’Achraf envoient un groupe...

L’ambassade du régime et le comité de répression d’Achraf envoient un groupe de recrues irakiennes dans l’aile sud d’Achraf

archivedans une réaction lamentable à la décision de justice espagnole et à la suite de la visite du ministre des Affaires étrangères des mollahs à Bagdad

CNRI – A la suite de la décision de la justice espagnole et de l’ouverture d’une enquête sur les crimes commis en juillet 2009 contre les Moudjahidine du peuple au camp d’Achraf, et à la suite de la visite hâtive du ministre des affaires étrangères des mollahs pour en juguler les graves conséquences pour le régime et ses agents en Irak, dès 8h00 ce matin, l’ambassade du régime avec l’aide du comité chargé de la répression du camp dans les services du premier ministre irakien, ont envoyé un groupe de recrues irakiennes à l’aile sud d’Achraf pour apporter leur soutien aux agents des services de renseignement des mollahs (Vevak) qui exercent depuis 11 mois des tortures psychologiques sur les résidents au moyen de 180 haut-parleurs.

La mobilisation de l’ambassade, des agents de la force terroriste Qods et du Vevak vient de subir un revers cuisant, n’ayant péniblement réussi à recruter qu’un petit groupe d’agents.

Lors de sa visite à Maliki le 5 janvier, le ministre des Affaires étrangères des mollahs Salehi, lui avait annoncé qu’il devait prendre davantage de mesures pratiques contre Achraf.

Des médias iraniens et irakiens inféodés aux mollahs se sont rendus sur place. Deux camions SNG des chaînes Al-Alam et Press TV, télévisions en arabe et en anglais du régime, se sont installés sur place.

Il s’agit d’une mise en scène grotesque et ignoble, et d’une manœuvre lamentable de la force terroriste Qods en réaction à la décision de justice historique prise par un tribunal espagnol, copiant les méthodes de répression du soulèvement, de la jeunesse et des défenseurs de la liberté en Iran.

Les organisateurs de la mise en scène d’aujourd’hui entièrement programmée à l’ambassade à Bagdad, sont deux agents connus répondant aux noms de Nafeh Issa et Cheikh Jabar Al Ma’amouri qui se rendent continuellement en Iran. Leur rôle a déjà été maintes fois dénoncé par la Résistance iranienne. Le mollah Ma’amouri a vécu 20 ans en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 janvier 2011

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe