vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsLa Résistance iranienne met en garde contre l’exécution de prisonniers politiques en...

La Résistance iranienne met en garde contre l’exécution de prisonniers politiques en Iran

La Résistance iranienne met en garde contre l’exécution de prisonniers politiques en Iran CNRI – Plusieurs prisonniers politiques, parmi lesquels des partisans de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran  (OMPI), emprisonnés depuis des années par le régime iranien, ont disparu selon leurs familles et d’autres prisonniers.

A la suite de l’envoi du dossier nucléaire du régime des mollahs au Conseil de Sécurité de l’ONU, les gardiens de prison ont menacé les prisonniers Moudjahidine qu’ils seraient tous exécutés. Des informations indiquent que M. Hojjat Zamani, un prisonnier Moudjahidine, emprisonné depuis 2001, a disparu.

La Résistance iranienne appelle tous les défenseurs des droits de l’homme à travers le monde à condamner le régime iranien et à intervenir pour sauver la vie des prisonniers politiques en Iran menacés d’exécution.  Elle demande aussi que le Conseil de Sécurité de l’ONU examine le bilan des graves violations des droits de l’homme du régime des mollahs, dont 120.000 exécutions politiques, ainsi que ses attentats terroristes à l’étranger. Les dirigeants de la dictature religieuse et terroriste au pouvoir en Iran doivent être jugés par un tribunal international pour leurs crimes contre le peuple iranien. 
 
Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 février 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe