lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRILa Résistance iranienne appelle à sauver sept prisonniers politiques en grève de...

La Résistance iranienne appelle à sauver sept prisonniers politiques en grève de la faim


CNRI – La Résistance iranienne appelle à sauver sept prisonniers politiques en grève de la faim, spécialement Karim Moussazadeh qui est en grève depuis 28 jours. Elle exhorte toutes les instances internationales et les organes de défense des droits humains à prendre des mesures efficaces pour les sauver et répondre à leurs demandes.

Karim Moussazadeh, 33 ans, est un prisonnier politique kurde, banni dans la ville portuaire de Bandar Abbas dans le sud de l’Iran. Il a cessé de s’alimenter depuis le 9 aout pour protester ses conditions d’éloignement et les tortures dont il est victime, y compris la privation de soins médicaux. La chaleur infernale de Bandar Abbas, spécialement dans cette prison, a accru les pressions sur ce prisonnier.

Par ailleurs, trois prisonniers politiques, Khaled Hardani, Farhang et Shahram Pour-Mansouri qui sont en grève depuis le 30 aout, souffre de faiblesse, d’hypotension et de maux de tête. Ils protestent contre les pressions intolérables que leurs font endurer leurs tortionnaires. Le 30 aout, Bahraini, chef des services de renseignement à la prison de Gohardacht et un de éléments les plus vicieux, a voulu tromper ces détenus et les transférer dans un lieu inconnu, mais avec la solidarité de leurs compagnons de cellules, ils ont refusé de partir.

Khaled Hardani souffre de graves problèmes digestifs et privé de soins médicaux depuis longtemps, sa santé s’est beaucoup dégradée. Les interrogateurs des services de renseignement veulent le transférer vers un lieu inconnu pour accroire la pression sur lui.

Depuis le 31 aout, Farshid Yadollahi, l’avocat des derviches Gonabadi qui est incarcéré à Evine, est en grève de la faim pour protester contre le fait qu’on le déplace constamment et contre les pressions exercées sur les derviches en prison. Hamidreza Moradi et Afchine Karampour, deux derviches emprisonnés, ont entamé une grève de la faim le 4 septembre en solidarité avec Farchid Yadollahi.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 septembre 2014

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe