lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsLa répression des baha’is monte d’un cran en Iran

La répression des baha’is monte d’un cran en Iran

Meurtre d’un baha’i, arrestation de 17 autres, fermeture de dizaines de commerces

Le régime iranien a eu recours à une nouvelle vague de répression et d’arrestations de compatriotes baha’is à travers en Iran ces derniers jours. Le 15 novembre, dis-sept baha’is ont été arrêtés à Téhéran, Ispahan et Mashhad. Les forces répressives ont fouillé leurs maisons et lieux de travail, confisquant certains de leurs biens.

Simultanément, les 14 et 15 novembre, les commerces de citoyens baha’is ont été fermés à Rafsanjan, Sari, Tonekabon et Qaem Shahr. Les forces répressives ont fermé ces commerces parce qu’ils n’avaient pas ouvert à l’occasion de cérémonies religieuses baha’ies.

Simultanément, le 14 novembre, un compatriote baha’i, M. Kourosk Rouhi, a été tué de façon suspecte sur la place de stationnement de sa maison à Chiraz.

La Résistance Iranienne condamne fermement l’oppression brutale et criminelle des baha’is et appelle les organisations internationales des droits de l’homme et l’Assemblée Générale des Nations Unies et les Etats membres à condamner le plus ardemment possible le fascisme religieux au pouvoir en Iran pour ses violations cruelles et systématiques des droits de l’homme, y compris pour les exécutions arbitraires et collectives, la répression de groupes ethniques, de fidèles de diverses religions et croyances, et d’adresser le dossier des crimes de ce régime, y compris l’exécution de 120 000 prisonniers politiques, au Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Secrétariat du Conseil National de la Résistance Iranienne
Le 16 novembre 2015

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe