dimanche, janvier 29, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsLa formation de nouveaux bataillons du Bassidj en Iran, marque un pas...

La formation de nouveaux bataillons du Bassidj en Iran, marque un pas de plus dans la répression

La formation de nouveaux bataillons du Bassidj en Iran, marque un pas de plus dans la répression CNRI – Le vice-commandant de la milice paramilitaire du Bassidj dans la province d’Azerbaïdjan de l’Est, le Colonel Ali Saïdi, a annoncé que “la troisième phase des manoeuvres militaires des bataillons d’Achoura dans la région Kolebar, en Azerbaïdjan de l’Est » s’était terminée, selon le quotidien officiel Djomhouri Eslami du 5 juillet.

Dans une fausse démonstration de force, il a précisé « qu’un million de personnes dans la province (d’Azerbaïdjan de l’Est) ont été organisées en bataillon Achoura et Al-Zahra pour défendre les buts de la révolution. »

Le vice-commandant des forces du Bassidj à l’échelle nationale, Hossein Khaleghi, a dit que « plus de 350.000 personnes des populations tribales » avaient été « organisées en bataillons militaires »  

Craignant la montée de la haine pour le régime des mollahs, le commandant en chef du Bassidj, le général Mohammad Hedjazi, a déclaré que « l’ennemi essaie de semer la discorde entre le gouvernement et le peuple ». Il a souligné la nécessité de renforcer les forces répressives en tant que « devoir national ».
 
Cette mobilisation totalement répressive dans diverses provinces du pays comme l’Azerbaïdjan de l’est et de l’ouest, Kerman, le Sistan-Balouchistan, le Khouzistan, le Kurdistan, l’Ilam, Tchahar-Mahal-Bakhtiyari et Téhéran, est avant tout le résultat de la peur croissante des mollahs  de la situation volatile de la nation.
  
Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 juillet 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe