jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsLa convocation des ambassadeurs du régime iranien par l'UE : positif, mais...

La convocation des ambassadeurs du régime iranien par l’UE : positif, mais insuffisant

 La Résistance appelle à la suspension des relations diplomatiques et à des sanctions contre le régime iranien jusqu'à l'arrêt complet de la répression

CNRI – La Résistance iranienne estime que la décision de l'Union européenne de convoquer les ambassadeurs de la dictature religieuse en Iran est un élément positif mais une mesure très insuffisante contre le régime illégitime des mollahs et ses crimes contre le peuple iranien.

Le soulèvement du peuple iranien ces trois dernières semaines, aux cris de «Mort au dictateur » et « Mort à Khamenei » (le guide suprême des mollahs Ali Khamenei) a clairement montré le désir des Iraniens de changer ce régime médiéval. Les crimes impitoyables des forces répressives contre les manifestants sans défense ont suscité l'indignation internationale. La seule bonne politique de lutte contre ce régime criminel pour l’UE est de montrer de la fermeté.

Cette politique devrait comprendre la suspension des relations diplomatiques avec le régime et la mise en place de sanctions globales jusqu'à l’arrêt complet de la répression brutale et l’organisation d’élections libres sous la supervision des Nations Unies, sur la base de la souveraineté du peuple, et non pas du Velayat-e-Faqih (primauté du clergé). C'est le minimum qu’attendent le peuple iranien et les Européens épris de liberté et de démocratie.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 juillet 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe