samedi, décembre 10, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireLa charge sauvage des forces de répression contre la marche des mères...

La charge sauvage des forces de répression contre la marche des mères des martyrs et des prisonniers

Soulèvement national en Iran – Achoura 9

CNRI – Les mères des martyrs et des détenus du soulèvement national et les familles des prisonniers politiques se sont rassemblées, samedi 26 décembre à 17 heures, Place Abnama au Parc Laleh, pour rendre hommage, en même temps que le peuple et la jeunesse courageuse de l’Iran, à la mémoire des martyrs et des prisonniers politiques. Les forces de répression et des agents en civil ont interdit ce rassemblement qui a été tenu régulièrement tous les samedis depuis le début du soulèvement. Les mères se sont alors déplacées vers l’extérieur et ont organisé une marche le long des avenues Fatemi et Karegar, les participants affichant le ‘V’ de la victoire les bras levés.

Des mercenaires criminels ont attaqué, sans vergogne, les mères à coups de poignes et pieds et avec des matraques. Au moins l’une d’entre elles a été blessée ; de nombreuses ont été tabassées. Malgré cette barbarie et les injures des mercenaires et des chiens enragés du régime, ces mères courages ont continué leur marche jusqu’à 18 heures, la terminant près de la Place Enghelâb.

Le Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 26 décembre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe