mercredi, décembre 7, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran:La milice paramilitaire va manifester à Natanz pour empêcher une saisine du...

Iran:La milice paramilitaire va manifester à Natanz pour empêcher une saisine du Conseil de Sécurité

Natanz nuclear siteA la veille de la réunion du conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique, le régime des mollahs en Iran se prépare à lancer des opérations de propagande dans diverses villes iraniennes pour prétendre à un vaste soutien populaire de son programme nucléaire. Les mollahs cherchent à faire du chantage et à faire peur à la communauté internationale pour éviter la saisine de leur dossier par le Conseil de Sécurité.

La décision pour ces opérations de propagande a été prise par le Conseil suprême de sécurité nationale. Le conseil a décrété que “puisqu’il s’agit de notre sécurité nationale, on accorde un budget illimité ” à la campagne.

Par ailleurs, le corps des pasdarans et la milice paramilitaire du Bassidj organisent une manifestation près du site nucléaire de Natanz le 18 novembre. Ils vont former un “bouclier humain” autour du site et demander la reprise de l’enrichissement à Natanz. Ils vont également exprimer leur soutien aux positions récentes de Khamenei et d’Ahmadinejad, le président du régime, qui ont déclaré vouloir préserver le cycle du combustible nucléaire. D’autres manifestations et rassemblements sont prévus dans les prochains jours.  

Toutes les branches du Bassidj dans les universités, les écoles et les séminaires religieux enrôlent activement les étudiants pour se rendre à Natanz. Les frais de cette manifestation, avec le voyage, le gîte et le couvert et les primes de participation, sont pris en charge par les pasdarans et le Bassidj. Le général Hedjazi, commandant du Bassidj, a ordonné à son second, le général Mir Ahmadi, de payer toutes les dépenses.

Le régime inhumain des mollahs en Iran a baptisé ce rassemblement “l’anneau de la suprématie” en pleine vague de mécontentement de la population dans le pays contre sa politique, pour affirmer que son programme nucléaire jouit du « soutien populaire » La majorité du peuple iranien, cependant, veut changer ce régime médiéval et s’oppose à son programme nucléaire.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 novembre 2005

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe