mercredi, février 8, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : violente attaque des forces répressives contre les prisonniers politiques à...

Iran : violente attaque des forces répressives contre les prisonniers politiques à Evine

La Résistance iranienne appelle à la condamnation du régime des mollahs et demande à la communauté internationale d’agir de toute urgence pour stopper la répression croissante des prisonniers politiques.CNRI – Le 17 janvier, une horde d’agents des brigades anti-émeutes et de la sécurité de la prison d’Evine a lancé un raid programmé sur la section des prisonniers politiques. Déchainés, ils se sont livrés à des fouilles corporelles humiliantes, ont inspecté toutes les affaires et les cellules des prisonniers et confisqués leurs carnets et leurs notes écrites.

 

Les prisonniers ont répliqué en criant « A bas le dictateur », « A bas l’oppresseur, qu’il soit chah ou mollah » et en entonnant l’hymne patriotique « O Iran » et le chant de protestation « Camarade de classe ». Cela a provoqué une échauffourée avec les gardiens. Plusieurs détenus ont été jetés au mitard sans que nul ne sache ce qu’ils soient devenus.

Cette agression intervient dans le droit fil des pressions accrues contre les prisonniers comme notamment les fausses accusations lancées contre eux, les privations de visites de la famille, les privations de soins médicaux ou le port de l’uniforme de prisonnier s’ils sont emmenés en milieu hospitalier.

La Résistance iranienne appelle l’ensemble des instances internationales et des organes de défense des droits humains à condamner cette attaque. Elle leur demande d’envoyer une mission pour enquêter sur la situation épouvantable des prisonniers politiques. Elle les appelle à prendre des mesures internationales urgentes pour faire cesser la répression croissante.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 19 janvier 2013