jeudi, février 9, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Vastes mesures répressives pour parer aux manifestations

Iran : Vastes mesures répressives pour parer aux manifestations

 de cette journée anniversaire du soulèvement étudiant

CNRI – Le fascisme religieux au pouvoir en Iran a déployé de vastes mesures de répression à la veille de l’anniversaire du soulèvement étudiant du 9 juillet 1999, pour tenter de contrecarrer la montée des protestations dans le pays.

Toutes les forces répressives, notamment le Corps des gardiens de la révolution (CGR), la milice du Bassidj, les Forces de sécurité de l'Etat (FSE), les forces spéciales anti-émeutes, les agents en civil et les agents du ministère du Renseignement (Vevak) sont en état d'alerte.

De plus, le régime clérical a amené des renforts, en particulier du Bassidj, depuis divers endroits, spécialement des villes environnantes de Téhéran, pour les stationner dans les mosquées de la capitale, comme Nosrat, Imam Hossein et Rassoul, en prévision d'affrontements avec la population.

La présence dans la rue des FSE, des miliciens et des agents en civil, équipés d’armes et de matraques, a visiblement augmenté à Téhéran depuis mercredi après-midi. Les forces de répression empêchent les passants de s'arrêter sur la place Vali Asr et harcèlent les gens à des points de contrôle mis en place dans divers secteurs de Téhéran, notamment dans la rue Vali Asr et les secteurs Ferechteh et Elahieh.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 9 juillet 2009