lundi, janvier 30, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceIran : Le système de surveillance de l'Organisation de radiotélévision du régime...

Iran : Le système de surveillance de l’Organisation de radiotélévision du régime montre 25 chaînes de télévision perturbées sur les satellites Intelsat et Badr

Iran : Le système de surveillance de l'Organisation de radiotélévision du régime montre 25 chaînes de télévision perturbées sur les satellites Intelsat et Badr

Des centaines de chaînes de radio nationales, de télévision provinciales et locales ont été gravement perturbées et leurs émissions audio, vidéo ou de transmission coupées

Les fiches de contrôle font état de plus de 2 000 avertissements « critiques » sur les stations de radio et de télévision du régime.

Le système de « surveillance globale » de la radiotélédiffusion « Islamic Republic of Iran Broadcasting (IRIB) » montre clairement qu’à partir du jeudi 27 janvier 2022 dans l’après-midi, la liaison montante (uplink) de 25 chaînes de télévision nationales sur le satellite Intelsat et de 20 chaînes de télévision nationales sur le satellite Badr était complètement coupée. Des centaines de stations de radio nationales et de stations de télévision provinciales et locales étaient également en état d' »alerte critique » et sur le point de s’éteindre.

Il est bien connu que pour le régime clérical, l’IRIB est l’une des organisations les plus budgétisées et les plus sensibles. Le régime utilise cette organisation aux côtés du corps des pasdarans, des services de renseignement et des forces de sécurité pour la répression et la censure. L’organisation sert également à exporter le fondamentalisme et à propager le terrorisme à l’étranger aux côtés de la Force Qods.

Iran : Le système de surveillance de l'Organisation de radiotélévision du régime montre 25 chaînes de télévision perturbées sur les satellites Intelsat et Badr

1-Selon le système  » Surveillance globale « , comme on peut le voir sur le graphique ci-dessus, les barres rouges à droite dans chaque bloc du graphique et les petites icônes rouges,  » Perte PID  » indiquent la déconnexion complète des chaînes de télévision 1, 2, 3, 4, Téhéran, Khabar, Amouzesh, Coran, Mostanad, Namayesh, Ofogh, IFilm, Press TV, Nahal va Pouya, Salamat, Nasim, Tamasha, Omid, Sepehr, Mostanad HD, Varzesh (Sport), Iran Kala, Varzesh (Sport) HD, Ch. 3 HD, et Shabakeh Shoma.

2-Le graphique ci-dessous montre également que la liaison montante de 20 chaînes de télévision sur 25 sur le satellite Badr était également coupée et qu’une seule chaîne, IFilm, n’était pas complètement coupée, bien qu’elle ait également souffert d’une perte PID. Quatre chaînes HD, Channel 3, Tamasha, Mostanad, et Varzesh étaient dans un état inconnu.

3-Les tableaux de « surveillance globale » de l’IRIB montrent un total de plus de deux mille cas d’avertissements « critiques » sur les stations de radio et de télévision nationales, provinciales et locales du régime dans différentes parties du pays le jeudi 27 janvier 2022 dans l’après-midi. Ces graphiques, dont des exemples sont copiés ci-dessous, montrent l’état de la liaison montante (uplink) sur chaque canal. Le rapport complet a été mis à la disposition de la commission de sécurité et du contreterrorisme du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) et peut être publié si nécessaire.

4-Certaines chaînes de télévision provinciales et locales qui, selon les tableaux de « surveillance globale », ont été coupées ou qualifiées de « critiques », sont les suivantes : Les chaînes de télévision de Hamedan, Khorassan, Kish, Kohguilouyeh-Boyer Ahmad, Fars, Kermanchah, Sistan-Baloutchistan (Hamoun), le réseau du Kurdistan, le réseau de Mahabad, le réseau de Khorassan-Razavi, le réseau de Chaharmahal-Bakhtiari, le réseau de Khorassan du nord, le réseau de Hormozgan, le réseau d’Ilam, le réseau d’Abadan, le réseau du Khouzistan, le réseau de Kermanchah, le réseau de Qom, le réseau de Mazandaran, le réseau d’Azerbaïdjan oriental (Tabriz ), le réseau d’Ispahan, le réseau de Semnan, le réseau d’Azerbaïdjan occidental (Oroumia), le réseau de Yazd, le réseau de Zandjan, le réseau de Lorestan, le réseau de Bouchehr, le réseau de Golestan, le réseau de Guilan, le réseau d’Ardebil, le réseau de Kerman, le réseau de Qazvine, le réseau du Sistan-Baloutchistan, le réseau Al-Alam, le réseau de Khorasan du Sud, le réseau Panj, le réseau Omid, le réseau Iran Kala, le réseau Ofogh, le réseau Jam-e Jam, le réseau Sahar, le réseau Al-Kawthar, le réseau Hispan, le réseau Markazi, Isfahan TV, le réseau de Kish, le réseau Jam-e Jam 2, le réseau Sahar-kordi, le réseau Sahar-Azari, le réseau Sahar-Urdu, le réseau Pouya, le réseau Jam-e Jam 1, et bien d’autres.

Iran : Le système de surveillance de l'Organisation de radiotélévision du régime montre 25 chaînes de télévision perturbées sur les satellites Intelsat et Badr Iran : Le système de surveillance de l'Organisation de radiotélévision du régime montre 25 chaînes de télévision perturbées sur les satellites Intelsat et Badr Iran : Le système de surveillance de l'Organisation de radiotélévision du régime montre 25 chaînes de télévision perturbées sur les satellites Intelsat et Badr Iran : Le système de surveillance de l'Organisation de radiotélévision du régime montre 25 chaînes de télévision perturbées sur les satellites Intelsat et Badr

5- Parmi les chaînes de radio déconnectées figurent : Radio Iran, Radio Tehran, Radio Namayesh, Radio Saba, Radio Talawat, Radio Salamat, Radio Eqtesad, Radio Arabic Overseas, Radio Farhang, Radio Tartil, Radio Ziarat, Radio Hormozgan, Hamedan, Radio Alborz, Radio Abadan, Radio Fars, Radio Quran, Radio Gofto-Gu, Radio Ava, Radio Namayesh, Radio Hasti, Radio Tartil, Radio English Overseas, Radio Ziarat, Radio Sistan-Baloutchistan, Radio Kish, Radio Mahabad, Radio Kohugilouyeh-Boyer-Ahmad, Radio Khouzestan, Radio Fars, Radio Kermanchah, Radio Khorassan Razavi, Radio Qazvine, Radio Qom, Radio Mazandaran, Radio Chaharmahal-Bakhtiari (Shahrekord), Radio Ispahan, Radio Semnan, Radio Azerbaïdjan occidental (Oroumieh), Radio Yazd, Radio Zandjan, Radio Lorestan, Radio Bouchehr, Radio Golestan, Radio Guilan, Radio Rasht outremer, Radio Golestan outremer, Radio Kerman, Radio Razavi outremer, Radio Tabriz outremer, Radio Payam, Radio Maaref, Radio Dari, Radio Javan, Radio Sports, Radio Dari, Radio Khorassan du sud, Radio Khorassan du nord, Radio Centrale, Radio Azerbaïdjan occidental (Tabriz), Radio Kurdistan, Radio Outremer 1, Radio Outremer 5, Radio Outremer 7, Radio Outremer 4, Radio Iran, Radio Outremer 6, Radio Nama, Radio Nama Javan, Radio Nama Iran, Radio Nama Ava, Radio Nama Payam, Radio Nama Talavat, Radio Talavat FM, Radio Nama Tartil, et bien d’autres.

6- Les coups portés jeudi au système de radiotélévision du régime clérical, utilisé pour l’oppression et la censure, ont été si importants que quatre jours après, les réseaux n’ont toujours pas retrouvé un fonctionnement normal. On comprend donc pourquoi, selon Javan, média affilié au corps des pasdarans, le 29 janvier, ils qualifient les perturbations de « compliquées », « sans précédent », « complètement extraordinaires et incroyables ».

 

Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK)

Le 31 janvier 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe