jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceIran : De jeunes insurgés visent la direction générale des prisons de...

Iran : De jeunes insurgés visent la direction générale des prisons de Lorestan, centre de répression, de torture et de meurtre

Aux premières heures du 3 octobre 2020, en signe de protestation contre l’exécution criminelle des manifestants emprisonnés Navid Afkari et Mostafa Salehi, et contre les arrestations et les condamnations à mort d’autres manifestants, de jeunes insurgés ont pris pour cible la Direction générale des prisons de Lorestan et incendié son entrée. La Direction générale des prisons est directement responsable de la torture et de la répression de milliers de prisonniers dans la province de Lorestan, et les officiels qui dirigent ce centre doivent être traduits en justice pour crimes contre l’humanité. La population de Khorramabad a accueilli avec enthousiasme le ciblage de ce centre répressif, qui a eu lieu au plus fort de l’état d’alerte des forces répressives.

Le 27 mars 2020, Abdolmajid Keshvari, directeur général des prisons du Lorestan, a déclaré que pour appliquer les résolutions prises lors de la réunion des directeurs généraux des prisons du pays, des unités des Forces spéciales de sécurité de l’État ont été déployées dans les prisons de la province. Selon Mahmoud Samini, le vice-gouverneur pour les affaires politiques et de sécurité, 23 prisonniers s’étaient évadés de la prison Parsilon de Khorramabad le 19 mars 2020. Un de ces prisonniers avait été tué par balle et un autre blessé. Le directeur général des prisons de Lorestan a rendu la prière obligatoire dans les prisons dès le 2 septembre 2020.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI)

Le 3 octobre 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe