jeudi, décembre 1, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Redoutant la journée du 4 novembre, le parquet et la...

Iran : Redoutant la journée du 4 novembre, le parquet et la police des mollahs lancent des menaces

 CNRI – Le parquet de la révolution du régime des mollahs a publié le 2 novembre un communiqué appelant les forces de sécurité à « identifier et dénoncer les individus qui troubleront l’ordre public le 4 novembre ». Reprenant cette nouvelle, l’agence de presse Fars, affiliée aux gardiens de la révolution, a demandé à ses agents de «redoubler de vigilance » et de « veiller aux slogans déviants ».

De son côté, le général Alireza Alipour, chef de la « police de la sécurité publique », a menacé la population en disant : « tout rassemblement hors du cadre prévu du programme du 4 novembre sera traité avec sévérité, tout comme les opposants au régime et ceux qui lanceront des slogans autre que ceux prévus.»

Il a souligné que la « police aura une présence active, avec toute sa capacité, dans cette cérémonie et traitera avec sévérité ceux qui s’attrouperont hors des parcours prévus ».

Ces derniers jours les dirigeants et les autorités du régime s’attellent les uns après les autres à lancer des menaces pour renforcer le climat de peur et dissuader la population et les étudiants courageux de participer aux protestations du 4 novembre.

Ces dernières semaines, la population et les étudiants insurgés n’ont cessé d’appeler à faire de cette journée de propagande des mollahs, une manifestation monstre contre le régime.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 novembre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe