mercredi, février 1, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: FemmesIran : Quatre femmes kurdes agressées à l’acide pendant le mois de...

Iran : Quatre femmes kurdes agressées à l’acide pendant le mois de Ramadan

Une fois de plus en Iran, une femme et trois jeunes filles ont été victimes d’agression à l’acide par des criminels misogynes du régime des mollahs dans la ville de Boukan, au nord-ouest du pays. Ce crime s’est déroulé dans la soirée du 14 juillet sur le boulevard du Kurdistan dans la grande ville de Boukan.

Une femme et trois jeunes files qui se promenaient ont été la cible de jets d’acide qui les ont gravement brûlées. Une des victimes, Soussaneh Esmaïl-Nejad, 24 ans, étudiante en génie civil, a été grièvement blessée dans le dos. Elle avait été à maintes reprises menacée de représailles et mise sous pression par les agents du renseignement en raison des activités politiques de son frère à l’étranger.

Deux autres jeunes filles, les sœurs Maroufi, et une autre jeune femme, épouse d’un artiste kurde, ont été visées par ces agresseurs.

Exprimant sa plus vive indignation, la présidente de la commission des Femmes du CNRI Sarvnaz Chitsaz a appelé l’ensemble des femmes et des jeunes à protester contre ces crimes ignobles. Khamenei, a-t-elle déclaré, le guide suprême du régime des mollahs qui cherche à échapper au renversement de sa dictature, malgré un chantage répété, a fini par faire marche arrière et franchir beaucoup de ses lignes rouges pour signer l’accord nucléaire.

Il se retrouve désormais à un niveau très bas dans le rapport de force interne de son régime. Il a donc attisé le climat de terreur dans la population et n’a pas hésité à recourir au crime ignoble de faire vitrioler quatre femme et filles sans défense pendant le mois sacré du Ramadan par des hommes de main de ses bandes organisées.

La présidente de la commission des Femmes a ajouté : Il est démontré une fois de plus qu’accorder des concessions à ce pouvoir barbare en Iran n’a fait que l’encourager et lui laisser le champ libre pour réprimer et se livrer à ces atrocités. Elle a appelé l’ensemble des organes de défense des droits humains et des droits des femmes à protester contre ces violences sauvages et à voler au secours des femmes honorables d’Iran.

Commission des Femmes du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 16 juillet 2015

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe