vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsUne foule immense à Saqqez en souvenir de Mahsa Amini

Une foule immense à Saqqez en souvenir de Mahsa Amini

Une foule immense à Saqqez en souvenir de Mahsa Amini

Soulèvement en Iran – N°80

• « Nous sommes tous des Mahsa, venez vous battre et nous vous combattrons », « c’est l’année du sacrifice, on va renverser Seyed Ali [Khamenei] »
• « A bas Khamenei » retentit dans tout l’Iran, grandes manifestations des étudiants, des lycéens, des travailleurs et du bazar

Aujourd’hui, mercredi 26 octobre, les habitants de Saqqez ont marché depuis le petit matin de différentes parties de la ville vers la tombe de Mahsa Amini au cimetière d’Aichi pour commémorer, selon la tradition en Iran, le 40e jour de sa mort. Malgré les mesures répressives et la fermeture des routes, les gens ont atteint le cimetière par des voies clandestines, y compris par la rivière. La grande foule de Saqqez a manifesté au cimetière d’Aichi avec les slogans « à bas le dictateur », « nous sommes tous des Mahsa, venez vous battre et nous vous combattrons », « à bas Khamenei », « c’est l’année du sacrifice, on va renverser Seyed Ali [Khamenei] », « Liberté, liberté, liberté », « du Kurdistan à Téhéran, je sacrifie ma vie pour l’Iran », « libérez les enseignants emprisonnés ».

Les commerçants du bazar se sont mis en grève dans de nombreuses villes, dont Kamiaran, Marivan, Mahabad, Sanandaj, Boukan, Javanroud, Guilan-e-Gharb, Shariati de Kerman, Ispahan, Dehgolan, Bouchehr, Lalezar et Iranshahr de Téhéran. Des ouvriers des raffineries de pétrole de Téhéran et d’Abadan ont également débrayé.

Les étudiants se sont rassemblés et ont manifesté notamment dans la capitale, à l’Université Khajeh-Nassir, la faculté dentaire et l’Université Azad, et en province à l’Université de Najafabad, l’Université de Tabriz, le Collège technique de filles d’Ispahan, l’Université Chamran d’Ahwaz, l’Université Azad de Kerman, l’Ecole d’ingénieurs Ferdoussi de Machad, l’université Azad de Boroujerd, l’Université Sadra’i de Chiraz, et l’Université Ressam de Karadj.

Dans la capitale, des manifestations ont été signalées Naziabad, sur la place Behecht, Nezam-e-Pezechki, Amir Abad, Hachemi et Laleh-Zar avec des slogans « à bas le dictateur » et « à bas Khamenei ». Les gens se sont rassemblés dans la rue Hachemi pour manifester. En même temps, des manifestations ont démarré dans diverses villes comme Ispahan, Kerman, Machad et Karadj.

Mme Maryam Radjavi a déclaré qu’aujourd’hui, le cri de « à bas Khamenei » a retenti dans tout l’Iran, de Saqqez sur la tombe de Mahsa Amini, jusqu’à Naziabad, Amirabad et Lalezar à Téhéran, et de Machad à Ispahan et Kerman. Les étudiants, lycéens, commerçants, travailleurs et toutes les couches sociales se sont levés pour le renversement des mollahs. Le monde doit reconnaître le droit du peuple iranien à renverser ce régime.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 26 octobre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe