samedi, décembre 10, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsLe soulèvement s’étend à 154 villes ; 200 martyrs et 10.000 arrestations...

Le soulèvement s’étend à 154 villes ; 200 martyrs et 10.000 arrestations en dix jours

Le soulèvement s’étend à 154 villes ; 200 martyrs et 10.000 arrestations en dix jours

Soulèvement en Iran – N°18

• Noms et détails de 17 autres martyrs, qui s’ajoutent 42 noms déjà publiés
• Autorités et presse officielles reconnaissent l’ampleur des arrestations et des agents tabassés

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran a publié les noms de 17 autres martyrs du soulèvement du peuple iranien contre le fascisme religieux en Iran. Les noms des autres martyrs seront publiés après vérification. Au cours des dix premiers jours, le soulèvement national s’est étendu à 154 villes. Le nombre de martyrs dépasse les 200 et les arrestations sont supérieures à 10 000.

L’ampleur des arrestations est telle que les autorités et les médias du régime ont dû en reconnaitre certains aspects. Le pasdaran Maleki, commandant de la police de la province de Guilan, a annoncé l’arrestation de 739 manifestants, dont 60 femmes. Il a déclaré : «Aux premières heures de ces événements, 104 policiers de Guilan ont été blessés dans des affrontements, et des véhicules et des motos de service ont été incendiés et des véhicules des pompiers et des urgences ont aussi été endommagés » (Agence Tasnim, 24 septembre 2022).

Son suppléant, le pasdar Hosseinpour, a annoncé 211 arrestations d’individus qui « au mépris des avertissements de la police, voulaient orienter ces manifestations et troubler l’ordre et la sécurité publics ». Il a déclaré qu’ « ils ont été sévèrement réprimés. » (Quotidien officiel Mashrek, 23 septembre 2022)

Karimi, le procureur de la ville de Sari, a annoncé 450 arrestations dans le Mazandaran. Il a déclaré : « Ces derniers jours, dans certaines parties du Mazandaran, sous la direction de contre-révolutionnaires étrangers, ils ont attaqué des bâtiments officiels et (…) causé des dégâts (…) ils ont attaqué les forces de sécurité et de maintien de l’ordre et en ont blessé plus de 76. » (Nournews, 25 septembre 2022).

Le ministre de l’intérieur du régime, le pasdaran Vahidi, terrifié par la poursuite du soulèvement a déclaré : « Nous attendons de la justice qu’elle traite les principaux auteurs et meneurs de ces émeutes de manière légale, ferme, rapide et qui serve de leçon. » (Télévision officielle – 25 septembre 2022)

D’autre part, le 25 septembre, la télévision officielle a rapporté : « Ces derniers jours, des émeutiers ont endommagé 240 succursales de banques d’État. Ils ont détruit 240 guichets automatiques et incendié 11 agences bancaires. »

Noms de 17 autres martyrs du soulèvement :

1. Puya Sheida Oroumieh 21 septembre 2022
2. Mehdi Leilazi Karaj 22 septembre 2022
3. Mehrab Najafi Zarine-Shahr 21 septembre 2022
4. Arash Pahlavan Machad 21 septembre 2022
5. Mohsen Malmir Noshahr 21 septembre 2022
6. Nemat Na’imani Noshahr 23 septembre 2022
7. Saïd Iranmanesh Kerman 21 septembre 2022
8. Abolfazl Akbari-Doust Langroud, 21 septembre 2022
9. Erfan Khaza’i Shahriar 21 septembre 2022
10. Mehdi Babrnejad Qouchan 21 septembre 2022
11. Roshana Ahmadi Boukan 21 septembre 2022
12. Abolfazl Mehdipour Babol 21 septembre 2022
13. Mohammad-Hassan Amol 21 septembre 2022
Turkman
14. Abdolsalam Galvani Oshnaviyeh 26 septembre 2022
15. Hossein Ali Kia Noshahr 21 septembre 2022
16. Mohsen Pazouki Pakdasht-Varamine 22 septembre 2022
17. Mohammad-Rassoul Racht 22 septembre 2022
Momenizadeh

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 26 septembre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe