jeudi, janvier 26, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsLe 103e jour du soulèvement, cérémonie du 40e jour de deuil de...

Le 103e jour du soulèvement, cérémonie du 40e jour de deuil de Aylar Haghi à Tabriz et d’autres martyrs à Mahabad et Boukan

Le 103e jour du soulèvement, cérémonie du 40e jour de deuil de Aylar Haghi à Tabriz et d’autres martyrs à Mahabad et Boukan

Soulèvement en Iran – N°205

« C’est l’année du sacrifice, on va renverser Seyed Ali [Khamenei] », « Kurdes et Baloutches sont frères, ils sont soif de renverser Khamenei », « nous sommes des femmes et des hommes de combat, venez vous battre et nous vous combattrons »

Ce mardi 27 décembre, 103e jour du soulèvement, a été marqué par des cérémonies du 40e jour de deuil de martyrs à Tabriz, Mahabad et Boukan. A Tabriz, il s’agissait d’honorer la mémoire de la jeune étudiante Aylar Haghi. Malgré la présence des forces répressives du régime, une foule nombreuse s’est rassemblée au cimetière Vadi-e-Rahmat. Les gens scandaient « Khamenei assassin, son régime est illégitime », « nous sommes des femmes et des hommes de combat, venez vous battre et nous vous combattrons » et « à bas le dictateur ». Ils ont aussi lancé des slogans révolutionnaires azéris. Les forces répressives ont attaqué la foule et fait des arrestations à coups de matraque.

Parallèlement se sont tenues d’autres cérémonie du 40e jour de deuil des martyrs Azad Hosseinpour, Mohammad Ahmad Gaguesh et Kamal Ahmadpour dans la ville de Mahabad, et à Boukan, une cérémonie a eu lieu pour le martyr Hiva Jan Jan. Les gens scandaient «un martyr est vivant », « Kurdes et Baloutches sont frères, ils sont soif de renverser Khamenei », « à bas les pasdarans », « toutes ces années de crime, à bas la dictature religieuse », «c’est l’année du sacrifice, on va renverser Seyed Ali [Khamenei] ». A Téhéran, les forces répressives ont encerclé la tombe du martyr Hamid-Reza Rouhi au cimetière de Behesht-Zahra pour empêcher la tenue de la cérémonie du 40e jour de deuil. Mardi soir, le quartier de Pounak à Téhéran résonnait des slogans « à bas le dictateur » et « Khamenei Zahak (tyran légendaire), on va t’envoyer sous terre ».

Rendant hommage aux martyrs du soulèvement, Mme Maryam Radjavi a déclaré que 40 jours se sont écoulés depuis la mort d’Aylar dans la ville de Tabriz, ville de Sattar Khan, héros national et dirigeant de la révolution constitutionnelle de 1906. Les habitants héroïques de cette ville ont renouvelé leur serment sur la tombe d’Aylar en scandant «Khamenei assassin, son régime est illégitime ». Le jour n’est pas loin où la jeunesse courageuse et insurgée remplacera les assassins du peuple iranien par la démocratie et la souveraineté populaire. La révolution démocratique sera victorieuse.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 27 décembre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe