mercredi, février 1, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsGrève générale des bazars à Téhéran et dans tout l'Iran

Grève générale des bazars à Téhéran et dans tout l’Iran

Grève générale des bazars à Téhéran et dans tout l'Iran

Soulèvement en Iran – N°172

Grève générale des bazars à Téhéran et dans tout l’Iran au 81e jour du soulèvement national

Le lundi 5 décembre, au 81e jour du soulèvement, les bazaris et les commerçants de divers secteurs commerciaux de Téhéran et de la plupart des provinces d’Iran se sont mis en grève en solidarité avec le soulèvement. A Téhéran, les bazars du tapis, du fer, de Cheragh-Bargh, des pièces détachées, Laleh Zar, Abdul Abad, Dar-vazeh Téhéran, Valiasr, Ekbatan, Azadi, de la rue Saadi, de la rue Gandhi, Sattar Khan, Pounak, Sepahsalar, Naziabad, Shahr-e-Rey et Islamchahr se sont mis en grève dès la matinée. Les commerçants de la rue Cheragh-Bargh ont scandé « toutes ces armées sont venues se battre contre le guide suprême », « à bas le dictateur » et « l’objectif est tout le régime ».

Les bazars de différentes villes du pays se sont mis en grève, notamment à Ispahan, Najaf Abad, Yazdanchahr, Zarinchahr, Chiraz, Behbahan, Kazeroun, Marvdacht, Evaz, Zarqan, Boroudjen, Dezfoul, Sanandaj, Mahabad, Paveh, Ravansar, Javanroud, Dehgolan, Divandareh, Baneh, Saqqez, Kamiyaran, Ilam, Qorveh, Boukan, Sarableh d’Ilam, Tabriz, Ardebil, Oroumieh, Machad, Garmsar, Nichapour, Sabzevar, Bojnourd, Racht, Bandar-Anzali, Lahidjan, Sari, Fardis de Karadj, Arak, Bandar-Abbas, Kerman, Bouchehr, Chabahar, Dashtyar et Nobandian au Sistan-Baloutchistan).

En payant le prix fort, les commerçants honorables se sont mis en grève dans une situation où, en plus des pressions sécuritaires et de la répression du régime, ils doivent assurer leurs frais de subsistance dans des conditions économiques désastreuses et une inflation effrénée.

En même temps, des routiers à Shahpour (province d’Ispahan), les employés de l’entreprise d’aluminium Al-Mahdi Aluminium à Bandar-Abbas, 500 employés du Terminal pétrochimiques et des réservoirs de Mahshahr et des ouvriers de la pétrochimie de Sanandaj se sont mis en grève.

Mme Maryam Radjavi a salué les commerçants honorables du bazar qui ont cessé de travailler dans tout le pays et qui avec leur grève ont soutenu le soulèvement aux côtés des étudiants et d’autres catégories sociales. Elle a déclaré que la détermination du peuple iranien à affronter le fascisme religieux ne fait aucun doute et la révolution démocratique du peuple iranien vaincra.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 décembre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe