jeudi, décembre 1, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran Protestations70e jour de soulèvement en Iran : grève des bazars, manifestations nocturnes...

70e jour de soulèvement en Iran : grève des bazars, manifestations nocturnes et enterrement de martyrs

70e jour de soulèvement en Iran : grève des bazars, manifestations nocturnes et enterrement de martyrs

Soulèvement en Iran – N°155

« A bas Khamenei » et « jurons sur le sang de nos camarades de résister jusqu’au bout »

Dans la soirée du 24 novembre, 70e nuit du soulèvement, les manifestations de nuit se sont poursuivies à Téhéran dans divers quartiers notamment Vali-Asr, le Théâtre de la Ville, Tehranpars, Moshiryeh, Tajrish, Narmak, Coca-Cola, rue Pirouzi, Shemiran-e-No, Sattarkhan, Pounak, Ekbatan, Chitgar. Les manifestants scandaient « à bas Khamenei », « à bas le dictateur », « à bas tout ce régime » « pauvreté, corruption et vie chère, nous allons les renverser », « c’est l’année du sacrifice, on va renverser Seyed Ali [Khamenei] » et « du Kurdistan à Téhéran, je donne ma vie pour l’Iran ». A Chitgar, les gens scandaient « nos dollars au Liban, nos jeunes en prison ». Pour créer un climat de terreur, les miliciens du Bassidj et les agents en civil ont détruit les voitures des particuliers et tiré sur des maisons dans plusieurs points de Téhéran.

Les habitants de certains quartiers comme Moshiriyeh ont résisté à l’assaut des forces répressives et déclenché des accrochages. Sur les autoroutes Kashani et Hakim, de grandes banderoles du pouvoir ont été brûlées et à Pakdasht, la place Sepah a été incendiée.

Les habitants des villes de Yazd, Kermanchah, Hamedan, Ahwaz, Ispahan, Oroumieh, Zahedan ainsi que Fardis, Golchar et Mehrchahr de Karadj ont allumé des feux et manifesté en scandant « à bas le dictateur » et « toutes ces années de crimes, à bas la dictature religieuse ». Des jeunes de Jakigor, dans le Sistan-Balouchistan, ont bloqué la route en allumant des feux. À Ilam, ils ont attaqué le poste de police de Vazir Abad avec des cocktails molotov.

Jeudi s’est tenue au cimetière de Behecht-Zahra de Téhéran la cérémonie du 7e jour de deuil du martyr Hamid-Reza Rouhi en présence de la population et d’étudiants. La foule scandait « à bas le gouvernement tueur d’enfants », « jurons sur le sang de nos camarades de résister jusqu’au bout ».

Les funérailles du martyr Hossein Zarine-Joui se sont déroulées à Khorramabad et celles du martyr Fouad Mohammadi à Kamiyaran. Les deux cérémonies ont été accompagnées des slogans « à bas Khamenei ».

Les habitants de Semirom ont organisé la cérémonie du 7e jour de deuil du martyr Moslem Houshingi avec une foule nombreuse. Les habitants de Dehgolan ont scandé des slogans contre le pouvoir lors de la cérémonie commémorative du martyr Mohsen Niazi. Le 7e jour de deuil du martyr Farhad Khosravi s’est tenue à Mahidasht de Kermanchah en présence d’une multitude de gens.

Les commerçants dans et hors du bazar ont fait grève dans au moins 22 villes, y compris Qorveh, Divandareh, Saqqez, Kamiyaran, Sanandaj, Marivan, Baneh, Boukan, Piranchahr, Oshnavyeh, Dehgolan, Sardacht, Mahabad, Kermanchah, Sarpol Zahab, Ravansar, Salas-Babajani, Javanroud, Sarableh, Abdanan, Oroumieh, Ziveh de Margavar, Naqhadeh, Machad et Semirom.

Les employés de l’entreprise Crouse de Téhéran et ceus de l’entreprise de construction automobile de Qazvine se sont mis en grève Les employés de Crouse scandaient « le seuil de pauvreté est de 20 (millions) de tomans, notre salaire est de 6 (millions) de tomans ». À Ispahan, les agriculteurs de l’est et de l’ouest de la province ont organisé un rassemblement sur la place Pajveh pour obtenir leur quota d’eau.

Jeudi matin, les familles des personnes arrêtées pendant le soulèvement se sont rassemblées devant la prison d’Evine à Téhéran pour demander des informations sur leurs enfants et de leurs proches. Des jeunes insurgés ont incendié une grande banderole de Khamenei à Ardakan, dans la province de Yazd, jeudi matin. Selon le site Rahedana, le pasdaran Ali Fatahi a été tué mercredi le 23 novembre au carrefour Behzisti de Marivan.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 25 novembre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe