dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Poursuite des protestations contre le meurtre des porteurs et répression...

Iran : Poursuite des protestations contre le meurtre des porteurs et répression des habitants du Kurdistan – vidéo

Iran : Poursuite des protestations contre le meurtre des porteurs et répression des habitants du Kurdistan

Suite au soulèvement des habitants de Baneh et aux manifestations organisées dans d’autres villes des provinces du Kurdistan et de l’Azerbaïdjan occidental, en protestation contre les tueries des porteurs, le régime théocratique a intensifié la répression, les arrestations, les interrogatoires et les arrestations en pleine rue dans ces régions. Un certain nombre de commandants des Gardiens de la révolution (pasdaran) ont quitté Sanandaj pour les villes frontalières.

Les Gardiens de la révolution ainsi que la police ont été envoyés de Sanandaj et Hamedan vers Baneh. Un certain nombre de véhicules blindés équipés de canons à eau ont également été envoyés dans la ville de Boukan pour y lancer des gaz lacrymogènes. Le régime a réduit ou considérablement limité les communications en provenance de Baneh, Marivan, Sardachte et Piranchahr afin d’éviter la divulgation des nouvelles et des informations, et a arrêté un certain nombre d’activistes des réseaux sociaux, particulièrement à Baneh.

L'implication des personnes de Marivan avec les mercenaires du régime iranien

Le lundi 11 septembre, suite à l’appel lancé par un groupe de porteurs, de travailleurs et de commerçants de la ville frontalière de Rabt dans l’Azerbaïdjan occidental, pour protester contre le massacre des porteurs, la police anti-émeutes et des mercenaires en civil ont été déployés dans cette ville. Ils interrogeaient ou poursuivaient les passants sous des prétextes divers pour intimider la population et empêcher leurs manifestations.

Le 10 septembre, les forces répressives ont arrêté plusieurs personnes lors d’un rassemblement de masse à Mahabad. Le rassemblement a été organisé en soutien au soulèvement de Baneh, pour protester contre les meurtres de porteurs (personnes touchées par la pauvreté qui gagnent leur vie en faisant traverser à la frontière sur leur dos des marchandises) et en solidarité avec les manifestations dans d’autres villes du Kurdistan. Les manifestants des différentes villes du Kurdistan veulent mettre fin aux assassinats des porteurs par les pasdarans.

Les habitants des villes de Sanandaj et Kermanchah se sont également rassemblés en solidarité au soulèvement des habitants de Baneh les 7 et 8 septembre. Les manifestations se sont également terminées dans des affrontements et un certain nombre de personnes ont été arrêtées.

Poursuite des protestations contre le meurtre des porteurs et répression des habitants du Kurdistan

Les protestations ont fait suite au soulèvement des habitants de Baneh les 4 et 5 septembre pour protester contre l’assassinat de deux porteurs, Haidar Faraji, 21 ans, et Ghader Bahrami, 45 ans, qui ont été tués par les Gardiens de la révolution, le 4 septembre.

Face à l’ampleur des manifestations, le Procureur du régime a annoncé avoir arrêté ceux qui ont tiré sur les porteurs, et que l’enquête avait débuté. Cependant, les tueries des porteurs, la persécution et l’oppression de la population du Kurdistan et des zones frontalières se poursuivent.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 septembre 2017

Démonstration symbolique du soutien des habitants de Marivan en Iran

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe