jeudi, février 9, 2023
AccueilCommuniqués CNRIIran : Mise en garde contre un massacre à la prison de...

Iran : Mise en garde contre un massacre à la prison de Ghezel-Hessar de Karadj

Des centaines de voyous de la garde spéciale ont assiégé le hall 3 de la section 2 de la prison

CNRI – A la suite du transfert en isolement de six prisonniers à la prison de Ghezel Hessar de la ville de Karadj (banlieue de Téhéran) avant leur exécution, le 20 avril les détenus du hall 3 de la section 2 de cette prison ont protesté et empêché qu’un jeune de 20 ans, Rassoul Talebia, soit transféré lui aussi à l’isolement en prélude à sa pendaison. A la suite de quoi, 250 agents de la garde spéciale ont encerclés le hall 3. Ils ont lancé plusieurs assauts sans pouvoir s’emparer de ce détenu. Dans leurs raids, au moins un prisonnier a été gravement blessé et hospitalisé hors du centre de détention.

 

Il est dit que la garde spéciale a été chargée de réprimer les prisonniers à n’importe quel prix. C’est pourquoi la Résistance iranienne met en garde contre une attaque sanglante contre les prisonniers sans défense.

Le 15 mars 2011 déjà, les forces répressives avaient ouvert le feu à Ghezel Hessar sur des prisonniers qui protestaient contre la montée des exécutions, faisant des dizaines de morts et une centaine de blessés.

De même, le 17 avril, les forces répressives ont mené un raid barbare contre les détenus politiques de la prison d’Evine, blessant grièvement et frappant violemment des dizaines d’entre eux. Pour occulter ce crime, les bourreaux s’abstiennent d’hospitaliser les blessés les plus graves hors de la prison, alors qu’ils sont dans un état critique.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 avril 2014